Avec un fort réseau de PME-PMI, des collaborateurs de grande qualité, un entrepreneuriat dynamique et talentueux, un dialogue social plus constructif qu’en France, une R&D et une innovation de haut niveau, l’économie de la Bretagne possède de nombreux atouts. Malgré l’inertie hexagonale, l’industrie bretonne n’échappe pas à cette tendance peu connue.

Le lait breton pour le marché chinois

L’industrie agro-alimentaire est la plus connue des filières bretonnes. Malgré la crise économique et sociale qu’elle traverse, l’implantation à Carhaix de deux, voire trois grandes usines à lait en poudre pour nourrisson et lait UHT pour le marché chinois, sonne comme une aubaine.

L’intégralité de l’article