Le Crédit Mutuel Arkéa investit 200 millions d’euros de plus dans les ETI

Article de de Anne Drif paru dans le journal Les Echos

La banque lance un troisième fonds pour investir aux côtés des dirigeants d’ETI. Et elle accélère dans le capital-innovation.

Jean-Pierre Denis

Jean-Pierre Denis

Jean-Pierre Denis marque à nouveau sa différence. Le dirigeant du Crédit Mutuel Arkéa a annoncé, mardi, le lancement d’un nouveau véhicule d’investissement de 200 millions d’euros pour aider les dirigeants à prendre le contrôle de leur entreprise. Ce véhicule, le troisième du genre depuis 1982, se veut plus ambitieux que les précédents avec des tickets de plus de 10 millions d’euros investis sur le long terme. De plus, la banque multiplie les initiatives dans le capital-risque au travers du fonds et accélérateur de start-up West Web Valley, de la société d’investissement We Positive Invest, ainsi que ses alliances avec les fonds Isai, Raise et Blackfin, D’autres projets novateurs sont en passe d’être annoncés. Selon nos informations Arkéa va soutenir le véhicule d’investissement de la figure du capital-innovation Marie Ekeland, qui veut irriguer l’écosystème des entrepreneurs sur le plan européen.

L’intégralité de l’article

Lire l'article

TPE : la Bretagne, première région à lancer le « prêt croissance »

Article publié sur le site des Echos

pret-croissancePour soutenir les TPE dans leurs projets, la région Bretagne et Bpifrance inaugurent ce nouveau dispositif de financement. Un dispositif qui a vocation à s’étendre rapidement dans plusieurs autres régions.

« Imaginez un agriculteur breton, par exemple, qui veut acquérir un camion supplémentaire. Il va emprunter une certaine somme pour l’acheter. A ce moment-là, le prêt croissance pourra servir à financer la formation et le recrutement des conducteurs. »
L’intégralité de l’article

Lire l'article

Theix-Noyalo lance un micro-crédit social pour redémarrer dans la vie

Article publié dans Ouest-France

theix-noyalo-lance-un-micro-credit-social-pour-redemarrer-dans-la-vieLe Centre communal d’action sociale (CCAS) de Theix-Noyalo et le Crédit Mutuel s’engagent en faveur du microcrédit. Ce prêt financier est destiné à mener à bien tout projet professionnel ou social de personnes en difficulté.

Obtenir un crédit de 300 à 3 000 € à rembourser tranquillement (de 6 à 36 mois) à un taux de 0,75 %… Cette bouffée d’oxygène sera possible, dès la mi-octobre, pour les Theixnoyalais se trouvant dans une situation financière difficile et ayant un projet de vie (mobilité, logement, formation, insertion professionnelle, insertion sociale). Une possibilité offerte par la convention qu’ont signée, jeudi matin, le Centre communal d’action sociale (CCAS) et le Crédit Mutuel de Bretagne. Les conditions d’éligibilité. Les bénéficiaires : des personnes titulaires des minima sociaux n’ayant pas accès au crédit bancaire, parce qu’elles n’ont pas de revenus suffisants. Elles peuvent déposer une demande auprès du CCAS qui les accompagnera tout au long de leur projet.

L’intégralité de l’article

 

Lire l'article

+ 310 fermes bio en 6 mois en Bretagne

Article publié sur le site de Paysan Breton

2016 est une année record pour la bio en Bretagne : 310 nouvelles fermes bio en un semestre, contre 230 pour toute l’année 2015 et 137 en 2014. Près de la moitié de celles-ci sont des fermes laitières, effectuant une conversion dans un contexte de crise du monde agricole conventionnel.

Lire l'article

Gaz naturel. L’association Redéo Énergies devient fournisseur direct

Article de Jean-Laurent Bras publié sur Ouest-France du 8 septembre 2016

Philippe Legorjus, ex-patron du GIGN, dirigeant de Redéo

Philippe Legorjus, ex-patron du GIGN, dirigeant de Redéo

L’ « entreprise territoriale » bretonne, pilotée par une association, vient d’obtenir un agrément ministériel. De simple courtier, elle va devenir fournisseur direct sur le marché du gaz naturel.

2014. La Bretagne est encore traumatisée par la crise économique et sociale qui a secoué son tissu industriel, agroalimentaire notamment. Le spectre d’une écotaxe qui viendrait plomber la compétitivité d’entreprises défavorisées par leur éloignement des grands centres de consommation européens a fait monter à l’assaut des portiques, agriculteurs, transporteurs et Bonnets rouges…

L’intégralité de l’article

 

Lire l'article

Pétition pour une nouvelle politique linguistique et culturelle en Bretagne

Breizh-ImPacte a lancé une pétition pour une nouvelle politique culturelle en Bretagne. Elle demande à la Région d’agir fermement par rapport aux points suivants :

– Que la Région, à défaut de l’État, ratifie la Charte Européenne des langues suivant les modalités qui lui conviennent.

– Que l’enseignement dans les filières bilingues se fasse à parité d’objectifs par souci d’efficacité. Qu’une 3e langue soit enseignée dès la maternelle dans les filières immersives et semi-immersives suivant les principes de l’enseignement intégré des langues.

Lire l'article

En Loire-Atlantique (Bzh), des drapeaux pour les « vieux pays de nos pères » !

Chaque été, en Loire-Atlantique (Bzh), les Gwenn ha Du, aux célèbres graphismes blancs et noirs, symboles internationaux de la Bretagne, flottent, en très grand nombre, au léger souffle caressant qui ventile l’ample drap d’or et d’azur qui se pose, en ces instants de vacances, sur notre belle Bretagne-sud, Grand sud, pour certains, Plein sud, pour d’autres… mais Bretagne !
Oh certes, ces emblématiques étoffes sont moins nombreuses au faîte des mâts, hors saison, car l’opportunisme cyclique et saisonnier des « Marchands du Temple » se fait toujours, en cette période estivale « folklorique pour touristes », très aigu et assez distant de l’idée de traduire, tout simplement, avec évidence et en constance temporelle, l’enracinement, pourtant factuel de notre région arrachée, lors des plus mauvais moments de notre histoire, aux contours, encore actuels, de la Bretagne administrative…

L’intégralité de l’article

Lire l'article

1 445 exposants au 30ème SPACE de Rennes

SPACE_2016_1-67b67

Article publié sur le site de la « Bretagne Economique »

Second salon mondial de l’élevage, le Space fêtera ses 30 ans au Parc Expo de Rennes du 13 au 16 septembre, au cours d’une édition pour laquelle 1 445 exposants, dont 484 internationaux de 42 pays sont attendus. Cette participation reste donc aussi forte que l’année passée (1 441 exposants dont 492 internationaux, à la même date). Le Space a été créé en 1987 à l’initiative de responsables de la Chambre d’agriculture pour devenir « le carrefour incontournable des rencontres, des innovations et des réflexions pour l’avenir des productions animales et de l’agriculture dans toutes ses diversités. »

L’intégralité de l’article

Lire l'article

Les vieux gréements reprennent le travail pour une planète plus verte

Article de Sandra Ferrer publié dans l’hebdomadaire Le Point

Ulysse Buquen

Ulysse Buquen, capitaine du Lun II

« Doucement, doucement, on ralentit ! » Ils sont cinq sur les quais du port de Douarnenez (Finistère) en cette fin août ensoleillée à décharger du Lun II, un vieux gréement de 1914, dix tonnes de vin biologique en provenance du Portugal et estampillé du label « Transporté à la voile ».

« C’est le seul certificat de transport au monde », se félicite Guillaume Le Grand, fondateur de la société TransOceanic Wind Transport (TOWT). Basée dans le petit port breton, l’entreprise affrète le Lun II et propose ce label, qui fournit au consommateur les données, y compris environnementales, de navigation du produit.

L’intégralité de l’article

Lire l'article

Carnoët. La multiplication des saints

Article de Pierre Vincent publié sur le site bretagne-bretons

vallée-des-saintsSi on compte bien, cela fait maintenant 78… 78 statues géantes de saints bretons dans la Vallée de Carnoët, cet endroit devenu en quelques années un haut lieu de la mythologie bretonne et un site touristique de plus en fréquenté. Le record de 130.000 visiteurs en 2015 sera à nouveau dépassé cette année, même si ce mois d’août a plus incité à gagner les plages que les sites verdoyants du Centre-Bretagne où cette Vallée des Saints avance à pas de géants. La preuve avec ces 15 nouveaux saints récemment installés et inaugurés, dont on sait qu’ils doivent plus leur sanctification bretonne à la vox populi qu’à la béatification papale.

Lire l'article