Les FAB LABS en Bretagne : au cœur d’une 3e Révolution industrielle ?

Comme ailleurs, les FABLABS se développent en Bretagne plaçant au centre de leur fonctionnement la coopération entre des individus de tous horizons et de toutes compétences pour créer et innover. Cette façon égalitaire de concevoir le monde du travail a été accélérée par le numérique dès les années 80. Ils représentent bien les prémices de la 3e Révolution industrielle et la mutation du capitalisme annoncées par l’économiste américain Jérémy Rifkin.

Fondés sur le partage de connaissances, les Fab Labs ou FabLabs ou LabFabs articulent leurs activités autour du numérique qui a été à l’origine, dans les années 80, des premières idées de ressources partageables. Fabriquer, entreprendre, inventer, innover, réparer, apprendre, échanger… : les « laboratoires de fabrication », la plupart associatifs, réunissant outils, machines-outils, numériques ou non, permettent tout cela et plus encore. Leur fonctionnement basé sur le partage et la mutualisation des ressources et des compétences étend en effet autant les possibilités qu’ils ont d’adhérents et d’idées. Principe : être ouvert à tous les âges, tous les métiers, toutes les innovations, toutes les coopérations.

L’intégralité de l’article

Laisser une réponse

Vous pouvez utiliser les balises HTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*