Le Comité d’étude et de liaison des intérêts bretons (CELIB) a été créé en 1950 pour promouvoir le développement économique et l’identité de la Bretagne à cinq départements en profitant du plan de reconstruction et du plan Marshall. Dynamisé par son secrétaire général Joseph Martray, ce « lobby breton » obtient de nombreux aménagements (le Plan routier breton par exemple), est à l’origine du processus de régionalisation en France et du « miracle économique breton » dans les années 1960.

Claude Champaud, qui en fut vice-président pendant plusieurs années, revient sur cette période dont les actions et l’esprit marquent encore la Bretagne d’aujourd’hui.

Le Centre d’Histoire de Bretagne / Kreizenn Istor Breizh met en souscription cet ouvrage de Claude Champaud, « Quand des Bretons éveillèrent la Bretagne : le  CELIB ».

22 €, port inclus. Jusqu’au 30 août

350 pages.

Voir le site