.bzh articles taggués

Plus de 6.400 noms de domaine ont déjà adopté le «.bzh »

Article de Jérôme Gicquel paru sur le site de 20 minutes

Ouvert d'abord aux entreprises et associations depuis septembre, l'extension .bzh est accessible aux particuliers depuis fin 2014. - C. Allain / APEI / 20 Minutes

Ouvert d’abord aux entreprises et associations depuis septembre, l’extension .bzh est accessible aux particuliers depuis fin 2014. – C. Allain / APEI / 20 Minutes

Une petite vague déferle depuis près de deux ans sur l’Internet mondial avec l’apparition de noms de domaine qui sentent bon l’air marin. Ouverte depuis septembre 2014 aux entreprises et depuis décembre de la même année aux particuliers, l’extension régionale « . bzh » a déjà enregistré plus de 6.400 noms de domaines.

Un bon début mais qui reste toutefois assez loin de l’objectif « des 20.000 noms de domaines d’ici trois ans » que s’était fixée l’association Point BZH en septembre 2015, au moment de l’enregistrement du 5.0000e  nom de domaine. « La croissance se poursuit quand même et nous sommes aussi dépendants de la conjoncture économique », souligne David Lesvenan, président de l’association.

L’intégralité de l’article

Lire l'article

Le .BZH dans le top 5 des nouvelles extensions internet les plus qualitatives

Globe Runner, une société américaine spécialiste du référencement sur Internet, a récemment réalisé une analyse afin de savoir quelles étaient les extensions internet les plus qualitatives, parmi les 700 nouvelles extensions déjà disponibles. Celle de la Bretagne, le .BZH, est classée 5ème !

Cette étude a été menée sur une liste de plus de 20 000 sites internet ayant été développés avec une nouvelle extension (ou gTLD) et de sites déjà existants ayant basculé leur contenu sous une nouvelle extension (ex : un site étant passé du .fr au .bzh). L’objectif de cette étude était, entre autres, de déterminer la qualité des sites utilisant ces nouvelles extensions. Globe Runner a uniquement sélectionné les sites développés avec les nouveaux gTLD et donc référencés par les moteurs de recherche et certains classements. L’agence a exclu les sites n’utilisant les nouvelles extensions que comme lien de redirection.

Lire l'article

Conférences .bzh : choisissez votre date

L’association www.bzh, registre gestionnaire de l’extension internet .BZH, poursuit ses actions de terrain pour informer les professionnels bretons des changements du web et en particulier de celui des extensions internet.
Dans ce cadre, elle proposera dès cette semaine des conférences gratuites sur l’ensemble du territoire breton.

La création de l’extension .BZH, qui compte déjà plus de 5 000 enregistrements, s’inscrit dans une dynamique mondiale laissant la place à plus de 1 200 nouvelles extensions internet. En effet, en plus des traditionnels .com, .fr, .org, etc… il vous faut désormais compter avec les .archi, .bio, .axa, .leclerc, .mma, .bzh, .paris, .quebec, .tokyo… Ces nouvelles extensions offrent un grand nombre d’opportunités aux acteurs économiques, culturels, privés ou publics.

Afin de vous aider à vous préparer à ce changement, l’association www.bzh propose des conférences gratuites dans différentes villes bretonnes. Ces conférences ont trois objectifs :
– Dresser un état des lieux de ces nouvelles extensions pour mieux comprendre leurs enjeux
– Définir les moyens existants pour protéger votre nom, marque ou raison sociale sur Internet,
– Détailler les opportunités qu’offre l’extension .BZH aux acteurs bretons.

Lire l'article

Déjà plus de 4000 .BZH enregistrés

Ouvert à tous depuis le 4 décembre 2014, l’extension internet de la Bretagne .BZH compte désormais plus de 4 000 noms de domaine enregistrés. Ce chiffre confirme l’intérêt des Bretons et des acteurs régionaux pour ce nouvel outil de communication et laisse espérer un cap des 10 000 noms de domaine enregistrés avant la fin de l’année.

Des premiers enregistrements prometteurs

Le .BZH compte à présent plus de 4000 noms de domaine enregistrés. L’adoption rapide par un nombre significatif d’usagers (entreprises, associations, particuliers, collectivités) est un signal encourageant pour la première année d’exploitation du .BZH.

.BZH : une extension internet sûre

Une première analyse des noms de domaine enregistrés en .BZH donne la vue d’une zone de nommage sûre.
De fait, le .BZH bénéficie dès le départ de conditions d’enregistrement spécifiques qui limitent les abus ou usurpations. En effet, un nom de domaine en .BZH ne peut être réservé par une personne morale ou un particulier qu’à condition d’avoir une adresse en Bretagne OU d’avoir une activité permettant la valorisation du territoire OU d’avoir un site internet faisant référence à la culture bretonne ou rédigé en majeure partie en langue bretonne ou gallèse.
Ces conditions permettent de protéger les intérêts des ayants droits bretons et de limiter les cas de cybersquatting (achat d’un nom de domaine par un tiers dans le but de nuire ou d’en tirer indûment profit).

Le .BZH se rattache à la catégorie des extensions géographiques classées par les acteurs du secteur comme les plus pérennes à terme et les plus intéressantes pour les nouveaux entrants sur le marché des noms de domaine. En effet, ces extensions internet porteuses de sens offrent de plus grandes opportunités en termes de communication et de nommage (plus de noms de domaine disponibles) et sont clairement identifiables par les publics visés.

Une forte concentration géographique en Bretagne, cible première du .BZH

Extension-internet-bzh-1Les premiers résultats montrent que le .BZH a trouvé son public en touchant prioritairement les Breton-ne-s et les acteurs régionaux, puisque les cinq départements de la Bretagne historique représentent 84 % des enregistrements (Finistère : 30% – Ille-et-Vilaine : 24% – Morbihan : 15% – Côtes d’Armor : 10% – Loire-Atlantique : 5%).

La diaspora bretonne localisée en région parisienne complète cet état des lieux avec un total cumulé de près de 92 % (8% des enregistrements sont le fait de titulaires situés en Île de France)
6,5% des enregistrements se répartissent dans les autres régions françaises et 1,5 % à l’international.

Le .BZH prisé par les professionnels

Parmi les 4000 noms de domaine enregistrés en .BZH, 70 % l’ont été par des entreprises ou des associations, 10 % par des collectivités. Les particuliers dont le nombre croît représentent pour l’instant 20 % des détenteurs de nom de domaine en .BZH. Cette répartition s’explique notamment par les phases d’enregistrement prioritaires dont les personnes morales ont bénéficié depuis septembre et qui leur ont donné un temps d’avance.

Le .BZH à la rencontre des acteurs bretons

Le registre gestionnaire du .BZH, l’association à but non lucratif www.bzh, poursuit ses actions d’information en Bretagne, notamment en animant des conférences gratuites sur l’essor des nouvelles extensions internet. En effet, il faut rappeler qu’en plus du .bzh, près de 1200 nouvelles extensions ont commencé à fleurir sur la toile.

Il est donc important pour l’association, engagée dans la promotion des usages numériques, d’apporter aux Breton-ne-s et à tous les acteurs du territoire une information complète sur cette révolution du web afin que le plus grand nombre puisse en profiter et que la Bretagne garde pour longtemps encore son image de « terre des TIC » (technologies de l’information et de la communication).

Lire l'article

«.bzh ». Bien que plus chère, l’extension bretonne a déjà séduit 3 000 entreprises et associations

Malgré un coût supérieur à d’autres extensions, le «.bzh» a attiré près de 3000 entreprises et associations en moins d’une semaine. Mais pourquoi est-il plus cher ?

Une semaine seulement après son lancement auprès du grand public, l’extension bretonne a connu près de 3 000 enregistrements de noms de domaines. Et ce malgré un coût bien supérieur à d’autres extensions plus génériques. Quand un « .fr » se loue aux alentours de 12€ par an chez le bureau d’enregistrement de nom de domaine Gandi (en première position des enregistrements « .bzh », NDLR), il faut compter 49€ pour obtenir le même domaine en « .bzh », contre 39 € pour un « .paris », une extension lancée au même moment que la Bretonne. Comment expliquer cette différence de tarif, qui se retrouve chez la plupart des bureaux d’enregistrement ?

Lire l'article

Maintenant, vous pouvez taper www.bretagne-prospective.bzh

Bretagne Prospective a été parmi les premiers et ardents soutiens du .bzh. Elle avait a eu pour mission – confiée par la Région Bretagne – d’étudier la faisabilité de la création d’une extension internet .bzh. Dix ans après, la réalité est là et les premières adresses .bzh sont opérationnelles. Rappelons que cette extension est la première à voir le jour en France. Cela montre combien la Bretagne est tournée vers l’avenir, assurant une meilleure visibilité à ses activités économiques, sociales et culturelles.

Alors que dans quelques jours, tous les particuliers pourront eux-mêmes acheter leur nom de domaine régional, dès aujourd’hui bretagne-prospective.bzh existe.

Lire l'article

Le .bzh arrive ! Calendrier et modalités

 

Après 10 années passées à porter le projet d’extension bretonne .bzh, nous touchons enfin au but : l’ICANN, organisme de gestion de l’internet mondial, vient en effet d’approuver le calendrier de déploiement du .bzh. Les premières phases de commercialisation des noms de domaine en .bzh pourront ainsi débuter dans quelques semaines ! Il vous sera alors possible d’enregistrer facilement des adresses pour votre site du type www.mon-entreprise.bzh ou www.mon-association.bzh puis des adresses personnalisées comme www.mon-nom.bzh ou prenom@nom.bzh pour votre email.

Une page nouvelle pour l’internet breton est désormais ouverte et marquée par l’arrivée des deux premiers sites en .bzh qui renvoient vers les sites de l’association www.bzh, registre gestionnaire de l’extension www.pik.bzh (« pik » signifie « point » en breton) et celui de la Région Bretagne, soutien historique du projet, www.region.bzh . Nous attendons avec impatience d’écrire la suite avec vous et vous donnons rendez-vous début septembre pour les premières phases d’enregistrement !

Calendrier de déploiement du .bzh

Dès le 4 septembre, les détenteurs de marques et de noms commerciaux pourront réserver leurs noms de domaine. Cette phase prioritaire durera 60 jours.

La deuxième phase de commercialisation débutera le 3 novembre et sera réservée aux collectivités territoriales ainsi qu’aux associations.

Sur cette même période, il sera notamment possible d’acheter des noms de domaines utilisant des termes génériques (ex : camping.bzh, vetements.bzh, sardines.bzh, …).

L’ouverture générale se fera le 4 décembre. A partir de cette date, l’ensemble des Bretons, Bretonnes et amoureux-ses de la Bretagne pourront acheter leur nom de domaine sur le principe du premier arrivé, premier servi.

Comment acheter un .bzh ?

Lire l'article