Chez Fantou, le personnel suit au jour le jour la marche de l’entreprise

Article de Stanislas du Guerny paru sur www.lesechos.fr

Yves Fantou, le dirigeant de cet atelier de découpe de viande, communique régulièrement avec tous ses salariés.

Chaque vendredi matin à l’heure de la pause c’est le même rituel. Les 30 salariés de l’entreprise de découpe de viande sont invités par le dirigeant, Yves Fantou, dans la cafétéria pour les informer des marchés de la firme, de ses projets, des arrivants et des départs, des problèmes éventuels. Les cafés sont servis à volonté, les pâtisseries également comme les galettes-saucisses encore toutes chaudes. Le temps de l’intervention n’est pas pris sur celui de la pause, prolongée en fonction de la durée de ce moment d’information. Ce vendredi de juillet à 10 heures, dans l’usine Fantou située à Dol-de-Bretagne (Ille-et-Vilaine), il était question d’un client de la région parisienne que Fantou risquait de perdre car il venait de vendre son magasin. Il a aussi été évoqué le lancement d’une nouvelle gamme de merguez, ainsi que le voyage de quelques jours d’Yves Fantou au Burkina Faso, où il a accompagné un ancien stagiaire pour l’aider dans son projet de création d’une unité de découpe de viande dans ce pays. Le bilan de ce déplacement s’est fait en images commentées et diffusées à l’ensemble du personnel. Puis ce fut l’annonce du départ d’une collaboratrice pour un congé maternité et la solution trouvée pour la remplacer. (suite…)