La pointe bretonne en voie d’insularité

Article de René Perez sur le site bretagne-bretons

Le même jour, deux informations se télescopent. Louis Le Duff, qui créa sa première boutique à Brest en 1977, commente l’investissement de 400 millions d’euros qu’il réalise près de Rennes pour une gigantesque plate-forme logistique Bridor. Et au même moment, on apprend que la Société lampaulaise de salaisons va fermer son usine (75 salariés) à Brennilis, dans ces Monts d’Arrée où l’emploi est pourtant déjà une denrée très rare.

Ces deux événements ne sont pas à la même échelle. Mais ils sont symboliques des trajectoires de plus en plus divergentes entre la capitale bretonne et son lointain arrière-pays.

L’intégralité de l’article