En Europe comme en France, la Bretagne vise l’interrégionalité

En Europe comme en France, la Bretagne vise l’interrégionalité

Article de Pascale Paoli-Lebailly sur le site de www.latribune.fr

[ #Regionales 2015 ] La Bretagne, 7e étape de notre tour de France des régionales, ne change pas de périmètre, faute d’avoir pu rallier la Loire-Atlantique (Nantes) à sa cause. Elle s’assume à quatre départements mais veut accroître la coopération interrégionale dans des domaines comme les EMR, la cyber sécurité ou les smart grids.

Au grand dam de ceux qui militaient pour une Bretagne à cinq, réunifiée avec la Loire-Atlantique et Nantes, sa capitale, la Bretagne fait partie des territoires dont le périmètre ne bougera pas au 1er janvier 2016. Région prisée pour sa qualité de vie, son écosystème dynamique et la croissance moyenne de 1,8 % par an, depuis 1990, de son PIB (source Insee), la Bretagne est passée de 81,3 milliards d’euros de PIB en 2009 à 86,9 milliards en 2013. Elle résiste aussi mieux à la crise, selon le bilan des défaillances d’entreprises. (suite…)