Lʼenjeu textile en Bretagne

Lʼenjeu textile en Bretagne

Article de Marion Leconte sur le site lepeuplebreton.bzh

Lorsquʼon parle des circuits-courts, ou dʼéconomie locale, bien souvent viennent à lʼesprit les denrées comestibles, mais il est rarement sujet du textile, dont la provenance importe souvent moins que le prix. Pourtant, certaines entreprises ont misé sur un savoir-faire, à contre-courant de la tendance générale et du processus de délocalisation. La Bretagne est réputée pour ses tenues traditionnelles : chupenn, coiffes et autres tenues de fêtes parées de broderie. Mais quʼen est-il aujourdʼhui de lʼhabillement du quotidien ? Nous avons interrogé les équipes de deux entreprises textiles implantées en Bretagne, et qui utilisent lʼidentité bretonne dans leur production textile : A lʼAise Breizh installée à Morlaix et Armor-lux à Quimper, afin de mieux comprendre comment ces entreprises oeuvrent avec lʼidentité bretonne et des savoir-faire locaux, aujourdʼhui mondialisés.

armor-lux-e1446032607131Les deux marques bretonnes ont une forte présence territoriale en Bretagne mais pas seulement : A lʼAise Breizh, jeune entreprise créée en 1996, ouvrira sa 20ème boutique en 2016 et Armor-lux a ouvert 60 boutiques, dans toute la France, depuis sa création en 1938.

La filière textile a toujours fait partie des activités au cœur de la mondialisation. Les toiles de lin fabriquées en Bretagne étaient réputées et exportées dans le monde entier. Aujourdʼhui, cʼest lʼinverse : il nʼy a jamais eu en Bretagne de production de coton ou dʼusine de production de matière synthétique, donc bien évidemment, la matière première du textile moderne est importée. (suite…)