La Bretagne sur le podium des régions où il fait bon entreprendre

La Bretagne sur le podium des régions où il fait bon entreprendre

Article de Jérôme Gicquel paru sur www.20minutes.fr

Souvent vantée pour sa qualité de vie, la Bretagne est aussi une région où il fait bon entreprendre. C’est ce qui ressort de la deuxième étude « Où entreprendre en France ? » réalisée par StarOfService auprès de 22.510 dirigeants d’entreprises de son PME de son réseau. Après la Basse-Normandie en 2014, c’est la région Alsace qui triomphe cette année, juste devant Rhône-Alpes et la Bretagne. A l’inverse, les régions Limousin et Languedoc-Roussillon arrivent en queue de ce classement.

EntreprendreLa Bretagne se distingue dans cette étude par la convivialité générale qui règne, selon les chefs d’entreprises, dans la région ainsi que sur les questions de santé et de sécurité. L’environnement dans lequel évoluent les entreprises locales est également plébiscité par les chefs d’entreprises. Ces derniers indiquent en revanche avoir des difficultés de recrutement suivant les branches dans la région. Un point négatif qui est également évoqué pour les régions Alsace et Rhône-Alpes.

Les chiffres clés du tourisme en Bretagne

L’an dernier, 97 millions de nuitées touristiques ont été enregistrées en Bretagne. Dans un document publié par le Pôle Observatoire et Prospectives du Comité régional du Tourisme, on y apprend aussi que sur les 57 600 emplois touristiques recensés, 46 300 sont directement liés à la présence de touristes sur le territoire.

Voir le site

Le fonds Nominoë-CHU de Rennes rassemble 80 mécènes et 1,5 million d’euros de dons

Le fonds Nominoë-CHU de Rennes rassemble 80 mécènes et 1,5 million d’euros de dons

Article paru sur le site de Bretagne Economique

NominoeAvec une gouvernance renouvelée, le Fonds Nominoë-CHU de Rennes créé il y a plus d’un an affiche de nouveaux projets en matière de santé en lien avec l’agroalimentaire.

Fort de 80 mécènes , parmi lesquels, Jean-Paul Legendre, Président du cercle des Mécènes, Karim Boudjema, Président du Comité scientifique mais aussi Alain Glon, Fondateur du Groupe Glon et Président de l’Institut de Locarn et Sylvie Odent, Chef du service de génétique clinique au CHU de Rennes tous les deux nouveaux administrateurs, le fonds Nominoë entame une nouvelle étape : « si la biobanque déjà financée par les mécènes est une source de solutions pour les patients confrontés à des maladies dégénératives, des cancers, ou des maladies rares. Pour la suite, notre approche est de mettre en œuvre des projets à haute valeur ajoutée pour nos patients, explique Véronique Anatole-Touzet, Directrice Générale du CHU de Rennes, nouvelle Présidente du Fonds. Au-delà de la collecte de fonds 1, 5 million d’euros à ce jour, l’ambition est aussi d’échanger et de partager des expériences. C’est pourquoi dès le 19 novembre prochain, une première rencontre, organisée à l’initiative du centre culinaire contemporain, sera consacrée à l’alimentation et la santé. Elle réunira les acteurs de la chaîne alimentaire et les professeurs de médecine du CHU de Rennes pour un voyage au cœur de l’intestin et du microbiote. (suite…)

Conférences .bzh : choisissez votre date

L’association www.bzh, registre gestionnaire de l’extension internet .BZH, poursuit ses actions de terrain pour informer les professionnels bretons des changements du web et en particulier de celui des extensions internet.
Dans ce cadre, elle proposera dès cette semaine des conférences gratuites sur l’ensemble du territoire breton.

La création de l’extension .BZH, qui compte déjà plus de 5 000 enregistrements, s’inscrit dans une dynamique mondiale laissant la place à plus de 1 200 nouvelles extensions internet. En effet, en plus des traditionnels .com, .fr, .org, etc… il vous faut désormais compter avec les .archi, .bio, .axa, .leclerc, .mma, .bzh, .paris, .quebec, .tokyo… Ces nouvelles extensions offrent un grand nombre d’opportunités aux acteurs économiques, culturels, privés ou publics.

Afin de vous aider à vous préparer à ce changement, l’association www.bzh propose des conférences gratuites dans différentes villes bretonnes. Ces conférences ont trois objectifs :
– Dresser un état des lieux de ces nouvelles extensions pour mieux comprendre leurs enjeux
– Définir les moyens existants pour protéger votre nom, marque ou raison sociale sur Internet,
– Détailler les opportunités qu’offre l’extension .BZH aux acteurs bretons. (suite…)

Pour repérer les projets innovants, la Bretagne fait appel au financement participatif

Article de Pascale Paoli-Lebailly publié sur le site de La Tribune

La Bretagne a lancé en juillet une première expérimentation s’appuyant sur les plates-formes bretonnes de financement participatif, Kengo.bzh et Gwenneg, afin de repérer les projets innovants des jeunes du territoire. Quatre projets financés à 70 % par la collecte vont bientôt bénéficier d’une aide régionale couvrant les 30 % restants.

En novembre, la prochaine commission permanente de la région Bretagne validera une aide financière accordée à quatre projets d’entreprise portés par des jeunes de 15 à 29 ans.

Limité à 4 000 euros par projet, ce coup de pouce devrait permettre à la jeune société d’édition rennaise Héméra de publier des ebooks pour enfants et à la start-up Penn Ar Box de déployer dès novembre ses box cadeaux de produits bretons. Comme pour les deux autres projets FoaliNet (application sur la santé des poulains et constitution d’une base de données épidémiologiques de la filière équine) et Le Croissant Turbulent (boulangerie-pâtisserie bio), l’aide régionale ne couvrira que 30 % des besoins financiers nécessaires à ces jeunes pousses pour démarrer. (suite…)

Page 1 sur 212