Bretagne. Des phares en mer monuments historiques

Bretagne. Des phares en mer monuments historiques

Article publié sur http://www.bretagne-bretons.fr/bretagne-des-phares-en-mer-monuments-historiques/

Phare de la Jument

Phare de la Jument

Sur l’îlot-phare de Tévennec où il séjourne pendant deux mois, Marc Pointud a dû être heureux d’apprendre la nouvelle. Président national de la Société des phares et balises qui s’investit dans la protection de ces vestiges, il a apprécié la nouvelle étape de classement de phares en monuments historiques dont une nouvelle liste vient d’être officialisée par le ministère. Et elle comporte une innovation majeure : cette fois, ce sont des phares de haute mer qui ont été classés alors que la dizaine figurant dans la première liste de 2010 ne comportait que des phares visitables, donc situés à terre.

Kéréon, Ar-Men, La Jument, Le Four…

En 2010, sous l’impulsion de Frédéric Mitterrand, alors ministre de la Culture, les phares entraient enfin dans le sanctuaire des monuments classés. Si on excepte celui de Cordouan (Gironde), majestueux bâtiment classé dès 1862, les phares restaient à la porte du patrimoine national, au grand dam de ceux qui luttaient pour leur sauvegarde. Et comme dans ce domaine, on n’avance qu’à pas comptés, le premier classement de 2010 ne faisait entrer que des phares visitables, accueillant donc du public et qui n’avaient pas à faire face aux outrages de flots déchaînés. Les dix premiers phares ainsi classés étaient bien sûr majoritairement situés dans le Finistère avec l’Ile Vierge, le Stiff, Saint-Mathieu, Créac’h, Pontusval et Eckmühl ainsi que Héaux de Bréhat et Cap-Fréhel (22) Belle-Ile (56) et Grand Jardin (35).

La suite sur http://www.bretagne-bretons.fr/bretagne-des-phares-en-mer-monuments-historiques/

Technopôle Brest-Iroise : un campus mondial de la mer à l’étude

Technopôle Brest-Iroise : un campus mondial de la mer à l’étude

Article paru sur www.bretagne-economique.com

LapointeduDiableTechnopoleBrestIroise-45f81Ce Campus mondial de la mer est un projet d’importance pour la pointe bretonne. Il pourrait bénéficier du Grand emprunt-Investissement d’avenir. Le technopole, le Pôle mer Atlantique et l’Europôle Mer y travaillent.

Objectif : développer une société de connaissance marine et maritime « à Brest, qui est une locomotive dans ce domaine », souligne Pierre Karleskind. Et de bénéficier du contrat de plan Etat-Région budgété à 65 M€ sur 10 ans. Porté par l’université de Bretagne occidentale, l’équipe a répondu à un appel à projet de l’Agence nationale de la recherche, I-Site Brest UniverSEAtech, dont la sélection se fera dans quelques mois (financement d’Etat : 25 M€). (suite…)

« Envoyer du bonheur à l’ensemble des terriens du monde avec des box de produits bretons »

« Envoyer du bonheur à l’ensemble des terriens du monde avec des box de produits bretons »

Article publié sur le site de Breizhbook

pennarboxLoïz et Julien nous présentent Penn ar Box.

Bonjour Loïz et bonjour Julien, pourriez-vous vous présenter ?

Bonjour, demat ! Nous sommes tous les 2 jeunes diplômés de l’école de commerce de Brest et nous avons intégré l’incubateur de Produit en Bretagne Brest Business School en Mai dernier. En Septembre, Penn ar Box est sorti des cartons. Et, notre mission est simple : envoyer du bonheur à l’ensemble des Bretons et des terriens du monde avec des box de produits bretons.
Quelle est l’histoire de Penn ar box ?

Penn ar Box est né de 2 histoires de survie loin des terres bretonnes. Nous avons eu la chance de partir 1 an à l’étranger durant nos études. Mais, malheureusement, nous avons été confrontés à un problème plutôt conséquent : le manque des produits bretons. Pour survivre, une seule solution : se faire envoyer des produits bretons et se confectionner ses crêpes bretonnes. C’était le début de Penn ar Box.

Qu’est ce que la Plij Box ?

La Plij Box est la 1ère de nos box. Elle est composée de 6 produits surprenants et innovants qu’on ne retrouve pas en grande surface. Tous les mois, vous allez découvrir 2 produits sucrés, 2 produits salés, 1 boisson & 1 incontournable (cosmétique, culturel ou autre). Ces produits artisanaux sont hautement qualitatifs et issus des 5 départements bretons.
L’intégralité de l’article

Produit en Bretagne – « Nous sommes le plus grand et le plus responsable des circuits courts »

Produit en Bretagne – « Nous sommes le plus grand et le plus responsable des circuits courts »

Article paru dans les hebdomadaires de Publi-Hebdo

Loïc Hénaff, nouveau président de Produit en Bretagne

Loïc Hénaff, nouveau président de Produit en Bretagne

Vous êtes le sixième président de l’association née en 1998 et vous succédez au très emblématique Jakez Bernard. Quelles sont vos motivations et votre état d’esprit au moment de cette passation de pouvoir ?
Loïc Hénaff, président de Produit en Bretagne : « J’éprouve une grande fierté personnelle d’animer une si belle équipe et de faire travailler ensemble des entrepreneurs : nous sommes 360 adhérents dans les cinq départements bretons. Je m’implique depuis déjà dix ans au sein de Produit en Bretagne et j’entends poursuivre le travail de mes prédécesseurs et de Jakez qui vient de boucler deux mandats, pour convaincre les Bretons de consommer nos produits ou de faire appel aux services de nos entreprises qui sont un gage de qualité. Cet acte militant entamé voilà plus de vingt ans par notre association, qui porte 3 900 produits signés, plaide pour la Bretagne et pour l’emploi. (suite…)

Page 1 sur 3123