Sur le 1,3 million d’habitants de Loire-Atlantique, soit le quart de la population bretonne, la ville de Nantes abrite aujourd’hui assez précisément 300 000 habitants. Comme Malmö en Suède, Bonn ou Karlsrühe en Allemagne. Ou encore Vigo ou Valladolid en Espagne, Nottingham en Angleterre, Kaunas en Lituanie ou Talinn la capitale de l’Estonie… Parmi quelques autres villes européennes.

L’intégralité de l’article

Article publié sur nhu.bzh