Notre assemblée générale annuelle se tiendra le vendredi 28 novembre 2014 au Centre culinaire contemporain de Rennes (1) (amphithéâtre digital Jean-Michel Lemétayer) à 18h.

Après la présentation de l’activité et des comptes de l’exercice 2014 de Bretagne Prospective, nous proposerons une table-ronde sur le sujet « Territoires numériques, territoires politiques ». Elle sera animée par :

Michel BRIAND
Directeur adjoint de la Formation Institut Mines Telecom
Membre du Conseil national du Numérique

Bruno MARZLOFF
Directeur du Groupe Chronos

Jean-Claude RAOUL
Délégué général de l’Académie des Technologies

Cette rencontre sera suivie d’un cocktail.

Pour toute information : contact@bretagne-prospective.org

(1) 8 rue Jules-Maillard-de-la-Gournerie, Rennes Atalante Champeaux

 

Territoires numériques, Territoires politiques
Les modèles de l’économie numérique sont en train de transformer de fond en comble non seulement notre économie mais aussi nos rapports sociaux, voire la nature de l’homme. Ces modèles caractérisés par le tout gratuit (sur la base de la monétisation de ce qui fonde une partie de ce que nous sommes : nos données personnelles), la transparence ou encore le partage des informations et celui d’usages de services (mais très certainement pas des bénéfices financiers qu’ils en retirent), ne relèvent-ils pas de nouvelles formes de prédation, de monopoles, de visions idéologiques du monde (solutionnisme, transhumanisme) tant ils s’affranchissent du respect de la vie privée, des formes de gouvernances démocratiques, des territoires, des activités qui se retrouvent ainsi désintermédiés par certains acteurs de l’économie numérique.
Ces synthèses technologiques qui sont en train de s’opérer, en apportant des progrès manifestes, ne gagneraient-elles pas à être mieux maîtrisées dans le cadre de gouvernances territoriales tant il est probable que ce sont les fonctionnements combinés des acteurs politiques et économiques qui devraient permettre de déterminer la façon dont ces nouvelles capacités ou mieux encore ces nouvelles capabilités se traduiront par des bénéfices au plus près des citoyens et de l’avenir souhaité de leurs territoires.