Etude de l’Insee Bretagne

En 2012, 383 200 familles avec au moins un enfant mineur vivent en Bretagne. Elles ne représentent qu’un quart des ménages bretons contre un tiers il y a vingt ans. Ces familles résident plus fréquemment dans les couronnes périurbaines. Elles sont moins présentes dans les villes-centres, les communes isolées du centre Bretagne ou le long du littoral.

Comparées aux autres régions françaises, les familles bretonnes apparaissent moins souvent défavorisées au regard de différents critères socioéconomiques (monoparentalité, chômage, bas revenus ou surpeuplement).

Mais cette situation diffère suivant le type de commune de résidence. Si les familles habitant le périurbain semblent relativement favorisées, celles des villes-centres sont plus fréquemment en difficulté.

L’étude