Publié par la Lettre Economique de Bretagne

L’Insee Bretagne vient de publier une étude concernant le vieillissement de la population bretonne. La moyenne d’âge est de 41,3 ans supérieure à celle de l’ensemble de la France.

‘Avec actuellement 41,3 ans de moyenne d’âge, la population bretonne vieillit plus rapidement que la population française dans son ensemble’, précise l’INSEE Bretagne. Parmi les multiples raisons : un déficit migratoire entre 20 et 30 ans et un littoral très attractif pour les retraités en provenance d’autres régions françaises. Le centre de la Bretagne, où le vieillissement s’est amorcé très tôt, fait partie des territoires les plus âgés. Les bassins de vie de la première couronne des grandes villes voient aujourd’hui leur population vieillir très rapidement. Le littoral cumule une population déjà âgée et un rythme actuel de vieillissement important. En 2014, 20% de la population bretonne est âgée de 65 ans ou plus contre 18,2% pour l’ens emble de la France métropolitaine. De même, la proportion des personnes âgées de 80 ans ou plus représente 6,4% de la population en Bretagne contre seulement 5,7% au niveau national. Cependant, cette surreprésentation des plus âgés ne traduit pas un déficit pour les moins de 20 ans qui représentent en Bretagne quasiment la même proportion qu’au niveau national. En revanche, les jeunes actifs de 20 à 39 ans sont sous-représentés dans la région, du fait d’un solde migratoire toujours déficitaire entre 20 et 30 ans. Ce déficit se résorbe toutefois pour la classe d’âge 40-59 ans et la région reste attractive pour les actifs.

Pour accéder à l’ensemble de l’enquête : http://www.insee.fr/fr/themes/document.asp?reg_id=2&ref_id=23689