Article de Emilie Denètre paru dans la Gazette des Communes

Alors que depuis le mois de décembre 2015, les collectivités territoriales ont un accès facilité au crowdfunding – plateforme en ligne permettant de financer des projets en faisant appel à un grand nombre de donateurs – la Bretagne n’a pas attendu pour profiter de ces nouvelles pratiques participatives. Elle lance la deuxième édition de son «Accélérateur d’Initiatives Jeunes».

Une box de produits bretons originale, des livres multilingues pour enfants avec exercices intégrés, le soutien à une équipe de torball : la région Bretagne a soutenu en 2015 pas moins de 11 projets de jeunes âgés de 18 à 29 ans. Leur particularité ? Ces initiatives ont d’abord été repérées, et en partie financées, sur des plateformes de crowdfunding bretonnes, GwenneG et Kengo.bzh, avant de recevoir l’onction de la région.

70 % via la population, 30 % de la part de la région

En effet, lorsqu’un projet séduit les internautes bretons et parvient à réunir 70 % de son financement en ligne, une aide régionale se déclenche automatiquement (dans la limite de 4000 euros) permettant ainsi aux apprentis entrepreneurs de boucler leur budget.

Fort de son succès l’année passée, la région Bretagne a donc décidé de renouveler son laboratoire d’idées et de lancer la deuxième édition de son « Accélérateur d’Initiatives Jeunes » en 2016. Une manière pour la Bretagne de montrer concrètement à quoi servent les fonds régionaux.

L’intégralité de l’article