Par Maxime Degenève sur lepoint.fr

article le pointLe vent et la mer seront-ils le nucléaire du futur ? La région Bretagne joue de ses atouts naturels pour structurer une véritable industrie d’avenir.

« Les énergies marines renouvelables (EMR), c’est comme le nucléaire dans le passé : c’est un investissement sur le long terme. Il faut beaucoup de capitaux, mais le marché sera durable et rentable. » Ce n’est pas un hasard si ces paroles sont prononcées par le vice-président de la région Bretagne, Loïc Chesnais-Girard. Il faut dire que la région a su sentir le vent : en six ans, elle a déjà doublé la part des énergies renouvelables dans sa consommation d’électricité, notamment grâce aux ressources marines. Si, globalement, la France peine encore à développer sa production électrique via les énergies renouvelables, la Bretagne montre l’exemple.

L’intégralité de l’article