Article de Alain Maillochon et Ludivine Neveu-Cheramy, publié sur le site de l’Insee.

Les arrivées d’emplois et de résidents dans les zones d’emploi de la région tiennent à des tendances de fond, tropisme littoral ou étalement urbain, mais aussi à des chocs conjoncturels. Sur la période récente, la zone d’emploi de Rennes continue d’attirer les compétences, les établissements et les emplois. Les flux d’actifs qualifiés se maintiennent vers celle de Brest. Mais ce dynamisme économique se constate également en dehors de ces deux métropoles avec notamment un taux d’arrivée d’emplois productifs en augmentation dans les zones d’emploi de Lorient, Saint-Malo et Redon. Le littoral breton demeure attractif pour les touristes et les retraités. Cependant, l’arrivée de résidents dans certains territoires intérieurs ou distants des grands pôles urbains se renforce.

Lire l’article en intégralité.