Selon les travaux d’Eurostat et du ministère de la Culture et de la Communication, les activités de la culture rassemblent la création artistique (arts visuels et spectacle vivant), le patrimoine (architecture et patrimoine), l’enseignement artistique, les industries culturelles (audiovisuel, commerce de journaux, livres, musique et vidéo, et la presse) ainsi que la publicité. Cette dernière activité ne faisant pas partie du champ d’intervention des services de l’État en région est retirée de l’analyse.

En Bretagne, les 18 930 établissements ayant une activité principale dans le champ de la culture constituent un ensemble composite relevant du champ de la création (69 % des établissements), de la fabrication ou vente de produits diffusant la culture (16 %), du patrimoine (11 %) ou de la transmission des savoirs (4 %).

L’intégralité de l’article