Article de Delphine Van Hauwaert publié dans Ouest-France, nov 2016.

En octobre 2011, Corentin Biette faisait le pari de lancer un réseau social pour les Bretons. Aujourd’hui, ils sont 12 500 membres à diffuser des événements ou échanger entre eux. Une application mobile est aussi en projet.

Corentin Biette

Corentin Biette

Entretien avec… Corentin Biette, de Plougasnou, fondateur de Breizhbook.

Il y a cinq ans vous créiez Breizhbook, premier réseau social des Bretons…
Tout est parti d’une rencontre en stop avec des Russes. Au moment de nous quitter, ils m’ont proposé de garder le lien sur Vkontakte. Ils m’ont expliqué que c’était une version russe de Facebook. J’ai alors réfléchi à l’idée d’un réseau social local. À une époque, je vivais à l’étranger, et j’étais fasciné par l’envie de se rassembler des Bretons, par exemple aux Vieilles Charrues. J’ai testé une simple page pendant quelques mois. Et 1 000 personnes ont adhéré ! J’ai donc finalement lancé le site Breizhbook. Avec un double objectif : aider à augmenter son réseau de connaissances et permettre la diffusion d’événements locaux.

L’intégralité de l’article