Article publié sur La Lettre Economique de Bretagne

Selon cette enquête, Rennes, Brest, Lorient et Lanester présentent une forte densité de population et d’activités. Elles se partagent 20% de l’emploi régional. Dans les 117 communes de densité intermédiaire, la moitié de la population accède aux services de la vie courante en moins de 3 minutes.

Le temps de trajet est un critère prépondérant de l’accessibilité aux services. Or, selon la densité de la commune, les temps d’accès vont du simple au triple estime l’Insee Bretagne qui a publié hier cette enquête. Elle permettra notamment de déterminer où les maisons des services publics doivent être prioritairement implantées. La Bretagne est constituée de 4 communes très denses : Rennes, Brest, Lorient et Lanester. Elles se partagent 429 400 habitants (13% de la population) et 20% de l’emploi. Les temps de trajets y sont parfois importants mais l’offre de services y est abondante et accessible. 117 communes de la région sont de densité intermédiaire. Elles regroupent plus d’un million d’habitants équitablement répartis par département, concentrant 33% de la population et 44% de l’emploi. La moitié des habitants accède aux services en 3 minutes. Pour les plus petites communes, la population accède aux équipements de la vie courante, de la petite enfance aux personnes âgées pour un usage fréquent en moins de 5,6 minutes. 107 communes très rurales (43 500 personnes) ne regroupent que 1% de l’emploi régional et l’agriculture y représente plus du tiers des emplois. La moitié de la population accède aux équipements de la vie courante en moins de 9,2 minutes. Les temps d’accès s’allongent lorsque la densité diminue, indique l’Insee.

http://www.insee.fr/fr/themes/document.asp?reg_id=2&ref_id=23811