La pêche thonière bretonne, seconde d’Europe

Article de Rémy Penneg sur le site nhu.bzh

Il existe dans le monde, bon an mal an, entre quatre et cinq cents thoniers océaniques. Je vous parle de thoniers congélateurs industriels. Des navires entre soixante et plus de cent mètres. Armés par des Équipages de vingt-cinq à près de quarante marins. Des chasseurs de thon.
La Bretagne est seconde en Europe par le nombre de navires armés. Après le Pays Basque sud. Les autres grandes nations thonières du monde sont les Etats-Unis et le Mexique. Mais aussi Taïwan et l’Équateur, le Japon…
Au niveau international, les captures de ces magnifiques poissons dépassent les 4,5 millions de tonnes.

L’intégralité de l’article

Lire l'article

Plus de fret grâce au nouveau TGV

Article de René Perez sur le site bretagne-bretons.fr

Le nouveau tronçon de ligne à grande vitesse entre Rennes et Le Mans, qui sera ouvert le 5 juillet, c’est comme une nouvelle autoroute parallèle à une nationale. La ligne actuelle va être délestée du trafic TGV, assuré par le nouveau tronçon, mais elle restera en service pour le plus grand bénéfice des trains régionaux et du fret. Ces deux transports étaient jusqu’à présent assujettis aux contraintes des convois prioritaires de la grande vitesse, ce qui, pour le fret notamment, a constitué un frein au développement, voire même un coup fatal à certaines ambitions.

Lire l'article

Bretagne Pôle Naval. Shelti Breizh adapte des conteneurs pour les pros

Article de Charles Josse dans Ouest-France

Shelti Breizh ? C’est un conteneur pas banal : on peut y loger des techniciens, il peut abriter une centrale thermique, produire de l’électricité. Il est surtout exportable et créé par les entreprises de l’industrie navale bretonne.

Le cluster industriel Bretagne Pôle Naval a profité de son assemblée générale, à Lorient (Morbihan), pour présenter et lancer son nouveau produit : le Shelti Breizh, une boîte qui peut s’adapter aux besoins des entreprises.

Lire l'article

Photovoltaïque : de l’énergie dans le soleil breton

Article de Didier Le Du, publié dans Le Paysan Breton

Qui a dit que la Bretagne n’était pas propice à la production photovoltaïque ? Les données de l’Apeha montrent le contraire.

Le bilan 2016 de l’association des producteurs d’électricité photovoltaïque (Apepha) place la Bretagne en tête des régions les plus productives au niveau de l’énergie solaire. Et même mieux que la région Paca si l’on se réfère à la production des adhérents de l’association.

L’intégralité de l’article

Lire l'article

« Bouge ta boîte » : une ambition sans limite !

Un article de Véronique Maignant sur le site de la Bretagne Economique

En phase pilote depuis 9 mois dans 7 villes bretonnes,  Bouge ta Boîte passe à la vitesse supérieure. Marie Eloy et Géraldine Cloërec, les deux cofondatrices de ce réseau destiné aux femmes entrepreneures déjà lancées, étendent leur concept à l’échelle nationale et ce dès septembre prochain. D’ici à 2019, elles tablent sur 4 300 bougeuses réparties dans 300 groupes à travers toute la France, afin de rentabiliser leur business model !

L’intégralité de l’article

Lire l'article

Le réseau Taranis, pour des énergies renouvelables et citoyennes

Article de Guewen Sausseau sur eco-bretons.info

Le réseau Taranis a été créé, en 2011, afin de favoriser le développement des projets citoyens autour des énergies renouvelables. Il regroupe actuellement une cinquantaine de projets.

Créé en 2011, le réseau Taranis fait la promotion et favorise la diffusion du modèle d’énergie citoyenne dans en Bretagne. Soutenu par l’Ademe et le  Conseil régional, il rassemble une cinquantaine de porteurs de projets (associations, sociétés d’exploitation coopératives et collectivités) éoliens, photovoltaïques, bois énergie, micro-hydrauliques et de maîtrise de l’énergie en Bretagne. « Ce sont des projets collectifs portés, maîtrisés et financés par les acteurs du territoire, qui s’engagent à la fois dans une démarche de développement des énergies renouvelables et de maîtrise de l’énergie », détaille le site du réseau Taranis.

L’intégralité de l’article

Lire l'article

Agri-Ethique organise la filière blé jusqu’au boulanger

Article de Véronique Maignant sur le site de la Bretagne Economique

En  quatre ans le pacte Blé Agri-éthique France s’est propagé très vite. Initié par la coopérative Cavac, ce partenariat a réussi à rallier à ce jour 600 agriculteurs, 600 boulangers, 15 minoteries et 5 industriels parmi lesquels Tradéoz (Pacé-35) et Crêperie Jarnoux (Lamballe-22). En Bretagne, la boulangerie rennaise « la Fée Farine »  adhère à son tour à cette démarche vertueuse de commerce équitable et rejoint ainsi les 50 autres boulangeries de la région qui se révèle être dans le top 5 des régions les plus engagées.

L’intégralité de l’article

Lire l'article

Blé noir. À Pleudihen, la culture veut resurgir

Créer une filière de production de blé noir des deux côtés de la Rance : c’est le projet mené depuis l’an dernier par le Pleudihennais David Boixière et le Brétilien Patrice Valantin. Un projet à l’esprit écolo, novateur et juste envers les agriculteurs, qui espère obtenir le soutien financier de l’État dans le cadre de la reconquête de la biodiversité.

La Bretagne consomme 3,5 fois plus de blé noir que la moyenne française : 11.000 tonnes par an. Pour autant, elle n’en produit que 3.000 tonnes. Ce constat simple a fait germer une idée dans la tête de deux membres du Centre des Jeunes Dirigeants de Saint-Malo – Dinan. D’un côté, David Boixière, alors directeur général de l’entreprise pleudihennaise Bertel Galettes. De l’autre, Patrice Valantin, patron de Reizhan, société créée en 2016 en Ille-et-Vilaine avec un humble objectif : « la révolution par l’économie vivante » !

L’intégralité de l’article

Lire l'article

A Sciences Po Rennes, on explore d’autres formes de l’économie

Article publié sur Jactiv.ouest-france.fr

« L’atmosphère se veut décontractée », lance Pierre-Louis, 22 ans, étudiant en quatrième année à Sciences Po Rennes. Sur la pelouse, dans le cloître de l’école, des fruits destinés à être jetés sont à disposition pour réaliser des smoothies. Sur un fond de musique, le membre du séminaire Projet Bretagne coupe silencieusement des fraises avant d’offrir sa boisson rafraîchissante.

« C’est un projet qui rend service à la Bretagne. Nous souhaitons mettre en avant les initiatives locales et responsables. Ces thématiques sont présentes chez les étudiants dans une période où on s’interroge sur les modèles actuels, où apparaissent des modèles alternatifs », explique-t-il.

L’intégralité de l’article

Lire l'article

Le désert médical, un mal qui grignote la Bretagne

Le désert médical devient de plus en plus courant en Bretagne.
Force est de constater que nous assistons depuis un temps certain à l’installation de déserts médicaux dans toute la Bretagne.
Nous pensions ce mal réservé à d’autres contrées reculées. Mais cela fait déjà plusieurs années que cette défaillance sanitaire et sociale se répand en Bretagne.

Lire l'article