agriculture articles taggués

35 projets pour une agriculture écologiquement performante

Découvrez 35 «projets pour une agriculture écologiquement performante» accompagnés par la Région Bretagne : des projets collectifs portés par des groupes d’agriculteurs visant une triple performance écologique, économique et sociale.

La Bretagne est la première région agricole de France. Le soutien à l’agriculture, et en particulier à ceux qui inventent les modes de production de demain, est donc primordial. Via trois appels à projet pour une agriculture écologiquement performante (AEP), lancés par la Région Bretagne en 2014, 2015 et 2016, trente-cinq projets porteurs d’innovation ont ainsi été retenus et subventionnés pour un montant total de 2,8 M€. Des projets collectifs menés par des groupes d’agriculteurs qui expérimentent des systèmes de production à la fois compétitifs et durables. Un bilan de ces trois premiers appels à projets sera réalisé en 2017.

L’intégralité de l’article

Lire l'article

+ 310 fermes bio en 6 mois en Bretagne

Article publié sur le site de Paysan Breton

2016 est une année record pour la bio en Bretagne : 310 nouvelles fermes bio en un semestre, contre 230 pour toute l’année 2015 et 137 en 2014. Près de la moitié de celles-ci sont des fermes laitières, effectuant une conversion dans un contexte de crise du monde agricole conventionnel.

Lire l'article

Des agriculteurs lancent leur agence de voyage

Article de Jérôme Gicquel dans 20 minutes

648x415_annie-martin-poursuit-activite-agricultrice-plus-chambres-hotesPlongé dans une crise profonde, le monde agricole breton tente de trouver des solutions pour sortir la tête de l’eau. Pour compléter leurs revenus, certains se sont lancés depuis plusieurs années dans la vente directe de leurs produits. Pour d’autres, le salut pourrait venir des touristes, de plus en plus nombreux à rechercher l’authenticité. Réunis au sein de l’association Bienvenue à la Ferme, une quinzaine d’agriculteurs adhérents viennent de monter leur agence de voyages en ligne, baptisée Terres de Bretagne, pour promouvoir leur offre de séjours à la ferme.

L’intégralité de l’article

Lire l'article

La Bretagne, une région pleine d’énergie positive

Article de Carine Mayo sur http://www.nationalgeographic.fr/23823-la-bretagne-une-region-pleine-denergie-positive/

Menerpôle, une pépinière d’entreprises spécialisées dans l’énergie, hébergée dans un bâtiment basse consommation © Yannick Régnier (CLER)
Menerpôle, une pépinière d’entreprises spécialisées dans l’énergie, hébergée dans un bâtiment basse consommation © Yannick Régnier (CLER)

Les Bretons ne manquent pas d’idées. Pour produire de l’électricité et se chauffer, ils utilisent l’énergie du vent, du soleil, des plantes et même celle des déjections animales. Panorama de quelques initiatives locales.

Les Bretons ont toujours été de farouches opposants au nucléaire. Ces dernières années, de nombreuses communes se sont d’ailleurs orientées vers les énergies renouvelables. Il y a dix ans, la communauté de communes du Mené s’est fixée pour objectif d’atteindre l’autonomie énergétique à l’horizon 2025. Aujourd’hui, à mi-parcours, elle produit près de 30 % de l’énergie consommée par ses 5 500 habitants.

C’est un petit groupe d’agriculteurs qui a initié la transition. En 2007, une filière de production d’huile de colza a été lancée. À terme, l’huile devrait servir de carburant pour les tracteurs. Dans cette région où les élevages de porcs sont nombreux, une trentaine d’éleveurs se sont regroupés pour créer une unité de méthanisation, en 2011. À partir des excréments animaux, cette installation produit de l’électricité (revendue à EDF) et de la chaleur qui alimente des serres.

Lire l'article

Les filières d’élevage en quête de valeur ajoutée

Article de Nicolas Goalan publié dans l’hebdomadaire « Paysan Breton »

emploi-eleveur-laitier-aviculture-porcL’élevage en Bretagne génère un grand nombre d’emplois directs. La recherche de valeur ajoutée pour tous les maillons des filières est un travail à mener pour maintenir leurs contributions à l’économie régionale et à l’ancrage d’activités dans les territoires.

« Nous avons intitulé cette séquence de notre session : valeur ajoutée dans les filières et les territoires, l’enjeu d’un nouveau souffle pour l’agriculture bretonne. Car c’est bien de cela qu’il s’agit : générer de la valeur ajoutée dans nos filières ; inventer les formes d’organisation, les bons rapports de force, qui rémunèrent chaque maillon qui crée cette valeur ; penser un développement économique qui irrigue durablement l’emploi sur les territoires plutôt que de le concentrer autour des métropoles », déclare Jacques Jaouen président de la Chambre régionale d’agriculture lors de la session de la Chambre régionale d’agriculture, du 23 novembre à Plérin (22).

Lire l'article

Tourisme : des agriculteurs bretons se lancent dans la vente de séjours à la ferme

Publié sur le site de La Bretagne Economique

Un collectif d’agriculteurs bretons, adhérents du réseau Bienvenue à la ferme vient de lancer un site Internet de vente de séjours packagés. Cette idée a germé en 2014, pour aboutir aujourd’hui à une nouvelle offre purement bretonne valorisant leurs hébergements et les activités qu’ils proposent sur leur exploitation. Leur site Internet « Terre-de-Bretagne.fr » propose bien plus qu’un hébergement pour la nuit.

Lire l'article

Agriculture : les trois causes d’une situation bloquée

Point de vue paru dans Ouest-France du 20 octobre 2015

Numérisation_20151021 (3)

Lire l'article

L’ABC de l’agriculture et de l’agroalimentaire en Bretagne

Tableau de bord de l’agriculture et de l’agro-alimentaire breton publié en juillet par les Chambres d’agriculture de Bretagne

 

Filière par filière, toutes les données chiffrées de l’agriculture et de l’agroalimentaire en Bretagne ont été compilées, analysées et mises en perspective, ce travail fastidieux mais indispensable pour envisager l’avenir, fait chaque année l’objet de la parution d’un document complet, réalisé par les chambres d’agriculture de Bretagne. Son édition 2015 vient de sortir et dessine une situation bretonne inédite où les productions animales, socle de l’économie agricole régionale, sont mises à mal par l’exacerbation des concurrences sur fond d’embargo russe et de tassement de la consommation européenne et mondiale.

Lire l'article

Agriculture : l’heure de la remise à plat a sonné

Article publié sur le site de Ar c’hannad

La situation des producteurs semble être devenue grande cause nationale. Face à un état des lieux inquiétant, souligné par le ministre de l’Agriculture, Stéphane Le Foll, le gouvernement semble décidé à jouer la carte de la hausse des prix, qui doit permettre aux agriculteurs de revenir un minimum dans les clous, financièrement parlant. Même le chef de l’Etat est monté au créneau pour défendre cette idée.

En soi, il y a urgence. Comme le rappelait M. Le Foll, 10% des exploitations sont au bord de la faillite. Et dans une région comme la Bretagne, les chiffres sont encore plus importants et inquiétants, si l’on en croit la FRSEA. Le syndicat agricole parle même, dans la péninsule, de situation « catastrophique » et de « crise énorme » en perspective. Autant dire que, pour un secteur clé de l’économie bretonne déjà fortement malmené par la crise du poulet, la reprise semble bien loin.

Et les chiffres publiés par la FRSEA sont éloquents : 30% des producteurs de porc de la région sont en situation de liquidation, 44% n’en sont pas loin, 80% travaillent à perte. Et les producteurs laitiers ne vont pas beaucoup mieux : 60% perdent de l’argent à travailler. Pourtant, les produits finis, que ce soit le lait ou la viande, n’ont quasiment jamais été aussi chers en bout de chaîne, pour le consommateur.

Lire l'article