économie articles taggués

Territoires : La Bretagne mise sur son économie

Porté par une forte identité culturelle, le régionalisme breton s’exprime moins dans le champ politique qu’économique.

La récente révolte des « bonnets rouges » l’atteste

Vue de Paris, la révolte des « bonnets rouges » à l’automne 2013 avait quelque chose d’exotique. Voir défiler côte à côte ouvriers, agriculteurs, artisans, petits patrons ou représentants de la grande distribution, tous portant le gwenn ha du – le drapeau de la Bretagne – en bandoulière, en a déconcerté plus d’un. « Ce qui n’a pas été compris, c’est que le mouvement était porté par des valeurs communes qui, à l’échelle d’un territoire, ont la faculté de transcender les clivages traditionnels », explique Romain Pasquier, politologue et chercheur à l’Université de Rennes.

Les Bretons se sentent très français

« En Bretagne, le nationalisme n’existe pratiquement pas, les Bretons se sentent très français, mais ils sont aussi très attachés à leur territoire », résume de son côté le géographe Jean Ollivro qui préside l’association Bretagne Prospective.

Lire l'article

Conjoncture économique : pour la CCI Bretagne, la reprise pointe

A l’occasion de l’enquête de conjoncture semestrielle réalisée fin 2014 par les services de la CCI Bretagne auprès de 23 000 entreprises bretonnes, Alain Daher, Président de la Chambre régionale a indiqué : « la reprise pointe mais reste suspendue au retour de la confiance. Durant ces cinq dernières années les entreprises n’ont eu cesse de puiser dans leur réserve et sont arrivées aujourd’hui à la fin de leur capacité de résistance. Il est indispensable que la croissance revienne et le sentiment de redémarrage est là. » Cependant 2015 sera très dépendant d’un éventuel changement de comportement sur l’investissement car en la matière l’attentisme prévaut encore et toujours .Depuis trois ans, date du début de cette enquête de conjoncture, le solde d’opinion est négatif et se détériore encore au dernier semestre 2014 en perdant 3 points par rapport à l’enquête précédente. Les prévisions pour le 1er semestre 2015, ne sont guère encourageantes, 29 % des chefs d’entreprises anticipent une baisse et 16% d’entre eux n’ont pas la visibilité suffisante. Selon Alain Daher « les chefs d’entreprise sont malgré tout plus confiants dans l’avenir que la moyenne générale de la population. » Il rejoint en cela une autre enquête réalisée en février dernier par Opinion way et la Banque Palatine qui relève que 70% des chefs d’entreprise sont confiants dans leur entreprise contre 51% dans l’économie mondiale et 28% dans l’économie française.

Découvrez ici l’enquête de conjoncture : http://www.bretagne.cci.fr/conjoncture

Article publié sur le site de La Bretagne Economique

 

Lire l'article