Daniel Cueff : La Bretagne, un horizon démocratique pour notre République

Daniel Cueff : La Bretagne, un horizon démocratique pour notre République

En s’appuyant sur le vécu des Bretonnes et des Bretons, Daniel Cueff démontre que la Bretagne  peut être un horizon démocratique pour la République à condition que celle-ci lui fasse confiance en lui accordant un cadre différencié pour qu’elle mette en place une institution-oxygène, l’Assemblée de Bretagne à cinq départements.

Mais la réforme territoriale, pierre angulaire de la présidence Hollande, erre comme une âme en peine, sans boussole démocratique. Ce qui promettait d’être un des grands débats de la mandature a succombé aux conservatismes des élites étatistes peu disposés à partager le pouvoir dont elles tirent les fils depuis Paris, en vase clos, à cent lieux des préoccupations de la société civile qu’elles ne cessent finalement de snober. De fait, doublée d’une grille d’analyse purement économiste, à l’instar du processus de métropolisation, la réforme territoriale résume les territoires et leurs habitants à l’organisation de la compétition entre eux. L’auteur démontre ainsi qu’elle finit par tourner le dos au principe républicain d’égalité en s’inscrivant dans ce qu’elle présente comme le moteur inéluctable : la compétition. Ici, comme dans d’autres domaines, l’absence de sens démocratique caractérise donc la réforme et alimente le foyer des colères et des extrêmes. Bien conscient des dangers à l’œuvre, Daniel Cueff s’aventure pas à pas dans une réflexion non définitive, libre et ouverte dans le but de donner du sens à un ensemble de revendications régionalistes. A partir de références intellectuelles et pratiques, glanées et débattues au fil du temps et de ses mandats d’élu, Daniel Cueff montre que l’Assemblée de Bretagne à cinq départements renoue avec la société démocratique bretonne. Il faut par conséquent que celle-ci s’en empare. Plus qu’institutionnel, cet essai est avant tout profondément politique, il en appelle à un régionalisme décomplexé sur la base d’une nouvelle modernité construite à partir de la Bretagne avec les Bretonnes et les Bretons. A lire absolument. Le Temps Editeur – 128 p. – 13 € Daniel CueffDaniel Cueff, co-fondateur du réseau BRUDED (Bretagne rurale urbaine et développement durable) est conseiller régional chargé de l’écologie urbaine et du foncier. Il est aussi Président de l’Etablissement Public Foncier de Bretagne.

Table ronde sur la réforme territoriale lundi 29 septembre à Rennes

Dans le cadre des rencontres avec ses adhérents et sympathisants, Bretagne Prospective organise une table ronde sur un thème d’actualité le lundi 29 septembre de 18h à 20h à Rennes :

La réforme territoriale, quels enjeux ?

– Quelle légitimité constitutionnelle ?
– Quelles compétences pour les régions ?
– Quelles conséquences sur l’économie, le tourisme… ?

La soirée sera animée par :
Thomas Frinault, Maître de Conférences en Science Politique à l’université Rennes 2, co-responsable du master Management public territorial, chercheur au Centre de Recherches sur l’Action Politique en Europe, auteur de l’ouvrage « Le pouvoir territorialisé en France » (PUR)
Daniel Cueff, maire de Langouët, conseiller régional de Bretagne, président de l’Etablissement Public Foncier de Bretagne, auteur de « la Bretagne, un horizon démocratique pour notre République » (Le Temps éditeur)
Raphael Schmidt, ancien conseiller de Marylise Lebranchu, chargé du financement bancaire des collectivités territoriales.
Lundi 29 septembre de 18h à 20h
Dans les salons de Lecoq-Gadby
156 rue d’Antrain – 35700 Rennes

Entrée gratuite.
Merci de faire part de votre présence à contact@bretagne-prospective.org

 

A Brest, les incubateurs font éclore les idées des étudiants

A Brest, les incubateurs font éclore les idées des étudiants

Article publié dans Ouest-France le 8 septembre 2014

La rentrée dans les grandes écoles. À Brest, France business school et Télécom Bretagne ont créé une structure permettant de transformer un projet en start-up viable. Certaines ont aujourd’hui un joli succès.

Les incubateurs ne servent pas qu’à couver artificiellement des oeufs. Ils peuvent aussi faire éclore de jeunes entreprises !

À Brest, deux grandes écoles l’ont bien compris. En huit ans, l’incubateur Produit en Bretagne-France business school (FBS) a permis à 34 boîtes d’être lancées, avec « un peu plus d’une centaine d’emplois créés », relève David Merieau, responsable. (suite…)