emploi articles taggués

Emploi en Bretagne. La carte qui en dit long

Article publié sur le site bretagne-bretons.fr

La Chambre régionale de commerce a effectué, comme nous l’avons indiqué, un relevé des projets de recrutements à partir  de toutes les annonces parues dans les organes de presse bretonne, au cours du premier trimestre 2017. Au total, 5.300 emplois ont ainsi été répertoriés avec un constat qui claque au vent d’ouest : 43 % de ces prévisions sont concentrées dans le seul département d’Ille-et-Vilaine.

Plus qu’un long discours, la carte ci-contre donne un aperçu global des principales zones de recrutement.

L’intégralité de l’article

Lire l'article

Emploi : la fracture territoriale se creuse

Article paru dans Les Echos du 21 février 2017
Les villes petites et moyennes sont à la traîne depuis une dizaine d’années, avec moins de créations d’emploi et davantage de métiers en perte de vitesse, selon une étude de France Stratégie.
Un marché de l’emploi à deux vitesses se dessine dans l’Hexagone depuis une dizaine d’années. Les créations d’emplois en France se concentrent sur les aires urbaines de plus de 500.000 habitants, positionnées sur les métiers les plus dynamiques, notamment de cadres, au détriment des villes petites et moyennes, selon une étude de France Stratégie.

L’intégralité de l’article

Lire l'article

Une répartition plus homogène de l’emploi en Bretagne

Répartition de l'emploi régional en 2012

Répartition de l’emploi régional en 2012

Comme au niveau national, les grands pôles urbains bretons abritent une part importante de l’emploi régional. Celui-ci est cependant moins concentré que dans d’autres régions. En effet, en Bretagne, les villes moyennes sont plus importantes et les couronnes périurbaines offrent relativement plus d’emplois qu’ailleurs.

La répartition de l’emploi entre les territoires se modifie cependant. D’une part, l’emploi se développe plus dans l’est de la région en raison d’une forte croissance de la métropole rennaise. D’autre part, l’emploi est de moins en moins concentré dans les grandes agglomérations mais se diffuse à leur périphérie.

A noter sur, selon cette étude de l’Insee, la région a gagné entre 1982 et 2012 près de 530 000 habitants et 270 000 emplois.

Voir étude

Lire l'article

L’emploi cadre : une répartition très inégale sur le territoire

La répartition territoriale des cadres du privé fait apparaître une importante concentration dans quelques bassins d’emploi. Sur les 304 zones d’emploi de France métropolitaine, seules 17 regroupent plus de 25 000 cadres. Ces places fortes pour l’emploi cadre rassemblent ainsi 58 % des cadres du privé, contre 34 % de la population et 44 % des emplois du secteur privé. De surcroît, ces territoires bénéficient d’une dynamique économique très favorable et d’un positionnement sur des activités à forte valeur ajoutée. Dans 16 des 22 régions françaises, on observe également une concentration des cadres du privé autour d’une seule zone d’emploi. Toutefois, des pôles secondaires peuvent également regrouper un volume significatif de cadres. Ce couplage entre une zone d’emploi principale pour l’emploi cadre et des zones d’emploi annexes se trouvera renforcé dans le nouveau découpage régional en 13 régions.

Focus sur la Bretagne

Avec 38 900 cadres, la zone d’emploi de Rennes mobilise près de 40 % des cadres bretons. La répartition des cadres de la région s’observe à travers plusieurs pôles secondaires, et en particulier Brest qui compte 15 300 cadres soit 15 % des cadres régionaux. Réunies, les zones d’emploi de Rennes et de Brest regroupent plus de la moitié de la population cadre de la région. Vannes (7 900 cadres), Quimper (7 300), Lorient (7 100) et Saint- Brieuc (6 800) disposent également d’un volume significatif de cadres. Portée par les activités de télécommunications, Lannion se distingue aussi par un effectif de cadres important (3 600) au regard du volume d’emplois présents dans la zone d’emploi. Les onze autres zones d’emploi de Bretagne rassemblent, quant à elles, moins de 3 000 cadres chacune.

Avec 58 500 cadres du privé, la zone d’emploi de Nantes concentre 44 % des cadres de la région Pays de la Loire.

L’emploi cadre

Lire l'article

Emploi : la Bretagne a déjà quelques clés de la réussite

Qui fournit plus d’un million d’heures de travail en Bretagne par an ?
Qui propose pour plus de 80% de ses recrutements un Contrat à Durée Indéterminée ?
Qui permet à une TPE ou une PME de s’offrir des compétences souvent jugées inabordables ?
Qui peut affirmer que ses clients sont solidairement responsables des dettes de son entreprise ?
Qui rompt avec la monotonie au travail tout en offrant de belles perspectives professionnelles ?
Qui a mis au cœur de son fonctionnement la notion de partage bien avant la prise de conscience de la crise énergétique ?
Qui colle à son territoire en agissant sur son attractivité ?

Ce sont les groupements d’employeurs bretons ! Ils représentent une innovation qui crée des emplois depuis des années. Pas si simple à comprendre par le système qu’ils développent, ils sont sans aucun doute une des solutions pour aborder efficacement tous les changements en cours.

Lire l'article