De la mer au meritoire – Faut-il aménager les océans ?

« La mer est ton miroir ». Elle devrait aussi être notre boussole. C’est le sens du dernier essai de Jean Ollivro, en forme d’inventaire et de plaidoyer. Deux tiers des habitants de la planète vivent à moins de 60 km des côtes. Mais paradoxalement, la mer est pensée comme un  merdorado  mythifié plutôt que comme un meritoire. Jean Ollivro nous invite à dépasser une représentation trop terrienne de la mer pour explorer les océans dans leurs cinq dimensions : la surface et le dedans bien-sûr, mais aussi l’au-dessus, le plancher et le sous-sol.  Un système complexe et vivant qu’il nous appartient d’appréhender sous toutes ses facettes pour bâtir un véritable projet mer.

(suite…)

« Quand le Breton dit non, c’est non! »

Interview réalisée par Juliette Demey et publiée sur lejdd.fr

Jean Ollivro, géographe, enseigne à l’université Rennes 2 et dirige le think tank « Bretagne Prospective ». Il revient sur le contexte particulier du Centre-Bretagne, où le mouvement des Bonnets rouges a connu un essor rapide à l’automne 2013.

Le mouvement des Bonnets rouges rapidement « pris » en Centre Bretagne. Quelle est la spécificité de cette région ?
Historiquement, le Poher c’est le « bastion ». Carhaix était l’une des plus grandes villes de la région au temps des Romains, d’où le réseau de voies se déployait en étoile. Cette Bretagne bretonnante se caractérise par des éléments culturels forts (la danse, la langue) et un habitat dispersé se traduisant par un certain égalitarisme et un communisme local qui a été fort. C’est la « ceinture rouge bretonne ». Il persiste un fond de méfiance vis-à-vis du pouvoir. Jusque dans les années 50 chacun avait sa terre, fabriquait son beurre et son cidre. On compte 18% de plus de propriétaires en Bretagne qu’ailleurs en France. D’où un attachement à la terre, à la culture, à l’identité. Le festival des Vieilles Charrues, né comme un pied de nez aux festivals maritimes, s’est appuyé là-dessus. Une fois d’accord sur un projet, la force de cohésion bretonne est étonnante. (suite…)