Les anciennes mines de plomb de Pont-Péan produisent de l’électricité solaire

Une forêt de panneaux solaires a poussé sur le site des anciennes mines de plomb de Pont-Péan-Bruz. En service depuis quelques jours, cette centrale photovoltaïque, implantée sur une friche de 20 ha via un partenariat public-privé, produira à terme l’équivalent de la consommation électrique de 5000 foyers.

Les 38 388 panneaux photovoltaïques, orientés plein plein sud et inclinés à 25 degrés pour obtenir le meilleur rendement, sont en place depuis juin dernier. La période d’été a permis de réaliser les branchements électriques, de faire des tests puis de raccorder cette gigantesque centrale solaire au réseau Enedis.

La suite de l’info

Info parue sur metropole.rennes.fr

 

La Redadeg : appel à projets – Galv da raktresoù 2022

La Redadeg : appel à projets – Galv da raktresoù 2022

Vous avez commencé à faire bouillonner vos idées ? Vous avez envie de mener un projet qui fera avancer la place de la langue bretonne ? C’est le moment de répondre à l’appel à projets de la Redadeg !

« Breizh a bep reizh » sera le thème de l’année 2022

« Bretagne en tout(s) genre(s) » peut donc avoir de nombreuses significations : l’égalité entre femmes et hommes, respecter la diversité des identités de genre, etc. C’est l’objectif de la Redadeg 2022, mettre en lumière celles/ceux que l’on n’entend pas, mettre en avant celles/ceux que l’on ne voit pas assez sur le devant de la scène, suivre celles/ceux qui insuffleront de nouvelles inspirations à la société. Sensibiliser à la notion d’égalité et de montrer la richesse linguistique, sociale et de genre amenée par la mise en valeur de nos différences.

Cela vous inspire ? Envoyez vos projets avant le 1er décembre.

Plus d’informations

Participez à l’émergence du nouveau centre de soins faune sauvage breton

Participez à l’émergence du nouveau centre de soins faune sauvage breton

En ouvrant un centre de soins, nous souhaitons réduire l’impact de l’humain sur la faune sauvage.
Nous voulons nous affranchir des difficultés trop souvent rencontrées par les centres de soins (vieillissement des locaux et équipements, épuisement des équipes, turn-over des bénévoles, baisse du taux de réussite des soins aux animaux…). Nous voulons ouvrir des locaux respectueux du bien-être animal et du droit du travail. Nous voulons appliquer au mieux la réglementation en termes d’hygiène et de sécurité des soins dispensés aux animaux (Code de l’Environnement).

Les objectifs sont multiples :
offrir un accueil, des soins et une réhabilitation de qualité aux animaux sauvages,
améliorer les conditions d’exercice des soigneurs (salariés, bénévoles, volontaires en service civique et stagiaires),
sensibiliser une large population à la préservation de la faune sauvage.

L’intégralité de l’information

Article publié par Volée de piafs