Agriculture : et si les algues remplaçaient les pesticides ?

Agriculture : et si les algues remplaçaient les pesticides ?

Jamais sans doute la question n’aura été autant d’actualité. Depuis des mois, les arrêtés des maires interdisant l’utilisation des pesticides trop près des habitations se multiplient. Une tendance qui inquiète les agriculteurs car elle menace leur activité déjà soumise à de nombreuses contraintes. Ce mardi, les manifestations d’agriculteurs se sont multipliées en France et dans le grand ouest, autour de Rennes et de Vannes notamment.

On sent bien que cette question de l’usage des produits phytosanitaires par le monde agricole devient un sujet de fracture dans la société moderne. Pourtant, ces produits, les agriculteurs en ont besoin pour assurer les récoltes qui elles-mêmes sont nécessaires pour nourrir aussi bien les animaux que les humains. Les algues peuvent-elles être une alternative au système actuel ?

L’intégralité de l’article

Article publié sur les infos du pays gallo

Centre-Morbihan : du blé aux algues sort de terre

Centre-Morbihan : du blé aux algues sort de terre

L’entreprise Olmix travaille au développement d’une filière céréales. Une récolte de blé aux algues sera récoltée à Réguiny cette année.

Spécialisée dans le traitement des algues, la société Olmix se lance aujourd’hui à l’assaut du marché des céréales. En Bretagne, dans le Centre-Morbihan, on connaît déjà la viande nourrie aux algues, bientôt on pourra déguster du pain et des galettes aux algues.

La minoterie Paulic s’est associée au développement de cette méthode de culture du blé via les algues. Pour assurer le lien entre le producteur et l’industriel, GN solutions à Réguiny se charge d’accompagner les agriculteurs.

L’intégralité de l’article

Article de Eléonore Bohn publié dans la Gazette du Centre Morhihan

Une enzyme pour transformer les algues vertes en bioéthanol

Une enzyme pour transformer les algues vertes en bioéthanol

Au moment où des marées vertes viennent à nouveau ternir l’image de la Bretagne, le CNRS et la Sorbonne, tous deux gestionnaires du laboratoire de biologie marine de Roscoff, annoncent une découverte majeure. Avec le concours de chercheurs allemands, ils assurent avoir découvert des enzymes capables de biodégrader l’ulvane, cette enveloppe qui recouvre les ulves, ces algues vertes responsables des marées du même nom. Le procédé, ajoutent-ils, permettrait de produire de l’éthanol, cet extrait de productions végétales qui peut être ajouté à l’essence pour produire du bioéthanol. Mais l’agro-alimentaire et la cosmétique pourraient aussi trouver d’abondantes ressources en transformant la biomasse échouée sur les plages en ressources aux multiples applications.

L’intégralité de l’article

Article publié sur le site bretagne-bretons.fr

Des algues sous serres dans les terres du Léon

Passer de la culture de légumes à la culture d’algues sous serres, ce n’est pas la mer à boire. C’est du moins la conviction et l’audacieux pari de Jean-François Jacob. Le légumier du Léon, ex président de la puissante Sica de Saint-Pol-de-Léon (un millier d’adhérents) ), voulait diversifier ses activités. Mais il n’y est pas allé avec le dos de la cuillère puisque l’énorme projet qu’il conduit devrait bientôt déboucher sur la première serre de macroalgues algues au monde, à Saint-Pol-de-Léon sous l’égide de la société Berzhin-Breizh (algue bretonne), comme il l’a révélé au Télégramme.

Pour un légumier, cela paraît un brin extravagant mais n’est-on pas ici sur les terres de ces paysans qui ont naguère créé la Brittany Ferries, aujourd’hui première compagnie française de transport de passagers ? De la terre à la mer, il n’y a qu’un pas. Et vice-versa dans ce pays de terriens marins.

L’intégralité de l’article

Article de René Perez publié sur bretagne-bretons

Olmix : l’entreprise bretonne leader mondial dans l’algue marine

Olmix : l’entreprise bretonne leader mondial dans l’algue marine

Les entreprises bretonnes sont extrêmement dynamiques. Y compris, et surtout, à l’exportation.
Olmix est un des leaders mondiaux dans le secteur de la production et de la transformation des algues marines. Il est le « spécialiste des solutions naturelles algo-sourcées. Pour l’hygiène, la nutrition et la santé des plantes, des animaux et des humains. »

L’intégralité de l’article

Article de Rémy Penneg sur nhu.bzh