La Bretagne réclame son « droit à la différenciation », mais pour quoi faire ?

La Bretagne réclame son « droit à la différenciation », mais pour quoi faire ?

Favorable à l’inscription dans la Constitution d’un « droit à la différenciation », Emmanuel Macron a ouvert la voie à plus d’autonomie pour les territoires. Dans le sillage de la Corse, la Bretagne a saisi la balle au bond en se déclarant, sitôt l’annonce du président de la République, favorable à ce droit à l’expérimentation.

L’intégralité de l’article

Article de Jérôme Gicquel paru dans 20 minutes

La Bretagne se projette dans la PAC d’après 2020

La Bretagne se projette dans la PAC d’après 2020

La session plénière du Conseil régional qui s’est déroulée les 14 et 15 décembre a notamment été l’occasion de donner la contribution de la région sur l’avenir de la politique agricole commune. Avec un objectif : « retrouver le sens perdu de la PAC ».
Revisitée à de multiples reprises, la politique agricole commune (PAC) a profondément évolué depuis sa création, passant d’une logique de contrôle des prix à un dispositif d’aides directes. Un nouveau processus de révision a débuté suite à la consultation ouverte en début d’année par la Commission européenne. Elle devrait aboutir en 2021. « Grande région agricole, la Bretagne ne pouvait pas rester à l’écart de ce débat et c’est pourquoi nous avons souhaité ouvrir un débat public sur cette prochaine réforme », a rappelé le président Loïg Chesnais-Girard.

L’intégralité de l’article

Article de Arnaud Marlet publié sur le site Terra