Daniel Cueff, le maire breton qui invente le village de l’après-pétrole

Daniel Cueff, le maire breton qui invente le village de l’après-pétrole

Comment vit-on lorsqu’on ne veut pas hypothéquer l’avenir des générations futures ? Dans le village breton de Langouët, un élu fait tout pour en faire un territoire 100 % écologique.

La pièce est foisonnante. Sur les murs de bois, des affiches exposent en grand format divers projets dont on trouve les détails dans les piles de livres, schémas, plans d’urbanisme et autres documents administratifs qui jonchent la table de réunion.

Ferme en permaculture, serres photovoltaïques, habitats légers, préservation des terres agricoles, voies piétonnes… A en croire les murs de son bureau, Daniel Cueff ne manque pas d’inspiration pour faire de son village une commune écologique.

L’intégralité de l’article

Article de Eléa Pommiers publié sur lemonde.fr

Le village breton de Langouët en route vers « l’autonomie alimentaire locale »

Le maire sans étiquette de Langouët (Ille-et-Vilaine), commune bretonne à vingt kilomètres au nord de Rennes, est élu depuis près de vingt ans. Daniel Cueff multiplie les initiatives vertes dans ce village bretillien super écolo. Il a banni les énergies fossiles, rendu les menus de la cantine de l’école 100% bio, construit des logements sociaux écologiques, lutté contre les pesticides… Dans cet esprit, l’édile vient de dédier un terrain de 8 000 mètres carrés à la culture de fruits et de légumes au cœur du village. Il a installé deux étudiants en environnement à la tête de cette micro-ferme.

Louis et sa compagne Candice cultiveront et vendront les primeurs : « Quand on parle de notre projet, on voit que les habitants sont hyper enthousiastes, explique la jeune femme. C’est vraiment une dynamique et il y a quelque chose d’encourageant de trouver des gens qui sont prêts à agir et qui partagent les mêmes valeurs que nous. Le fait de venir ici acheter leurs légumes, ce ne sera plus une corvée, mais quelque chose de sympathique… Travailler directement à nourrir les habitants, cela donne vraiment un sens à ce que je fais, comme jamais avant. »

L’intégralité de l’article

Introduction d’un reportage sur France 2

Daniel Cueff : La Bretagne, un horizon démocratique pour notre République

Daniel Cueff : La Bretagne, un horizon démocratique pour notre République

En s’appuyant sur le vécu des Bretonnes et des Bretons, Daniel Cueff démontre que la Bretagne  peut être un horizon démocratique pour la République à condition que celle-ci lui fasse confiance en lui accordant un cadre différencié pour qu’elle mette en place une institution-oxygène, l’Assemblée de Bretagne à cinq départements.

Mais la réforme territoriale, pierre angulaire de la présidence Hollande, erre comme une âme en peine, sans boussole démocratique. Ce qui promettait d’être un des grands débats de la mandature a succombé aux conservatismes des élites étatistes peu disposés à partager le pouvoir dont elles tirent les fils depuis Paris, en vase clos, à cent lieux des préoccupations de la société civile qu’elles ne cessent finalement de snober. De fait, doublée d’une grille d’analyse purement économiste, à l’instar du processus de métropolisation, la réforme territoriale résume les territoires et leurs habitants à l’organisation de la compétition entre eux. L’auteur démontre ainsi qu’elle finit par tourner le dos au principe républicain d’égalité en s’inscrivant dans ce qu’elle présente comme le moteur inéluctable : la compétition. Ici, comme dans d’autres domaines, l’absence de sens démocratique caractérise donc la réforme et alimente le foyer des colères et des extrêmes. Bien conscient des dangers à l’œuvre, Daniel Cueff s’aventure pas à pas dans une réflexion non définitive, libre et ouverte dans le but de donner du sens à un ensemble de revendications régionalistes. A partir de références intellectuelles et pratiques, glanées et débattues au fil du temps et de ses mandats d’élu, Daniel Cueff montre que l’Assemblée de Bretagne à cinq départements renoue avec la société démocratique bretonne. Il faut par conséquent que celle-ci s’en empare. Plus qu’institutionnel, cet essai est avant tout profondément politique, il en appelle à un régionalisme décomplexé sur la base d’une nouvelle modernité construite à partir de la Bretagne avec les Bretonnes et les Bretons. A lire absolument. Le Temps Editeur – 128 p. – 13 € Daniel CueffDaniel Cueff, co-fondateur du réseau BRUDED (Bretagne rurale urbaine et développement durable) est conseiller régional chargé de l’écologie urbaine et du foncier. Il est aussi Président de l’Etablissement Public Foncier de Bretagne.