Fidal aide l’investissement

Fidal aide l’investissement

Particulièrement actif en Bretagne, le groupe Fidal regroupe différents avocats d’affaires et juristes. Depuis longtemps convaincus de la nécessité d’avoir un ancrage territorial et des activités productives en Bretagne, la direction à la Mabilais (Rennes) est très volontairement complétée par d’autres antennes et implantations au plus près des acteurs économiques bretons, notamment à Brest, Quimper, Saint-Brieuc, Vannes, Lorient.

Dans le contexte actuel, ce maillage est déterminant d’autant que des aubaines apparaissent pour une relance davantage territorialisée, associer davantage les entreprises dans un contexte difficile, conforter aussi les points forts de l’économie bretonne qui s’individualisent dans la cyber sécurité, l’agro-alimentaire, la recherche, les services… C’est à ce titre que le groupe s’associe à ABF pour mieux informer et aider les entreprises à bénéficier des dispositifs actuels d’aides au développement. D’autant que ces mécanismes actuellement disponibles permettent de bénéficier de différentes aides et subventions, dans le cadre d’appels à projets.

A noter notamment le dispositif Résilience, actuellement disponible et déterminé à renforcer les investissements dans les unités de production, soit pour les moderniser, soit pour initier des procédés technologiques innovants : l’agroalimentaire, la santé, l’électronique et les TIC la fourniture des intrants essentiels à l’industrie (chimie, métallurgie et matières premières). Les acteurs et entreprises intéressés peuvent directement contacter le groupe Fidal (pièce jointe).

Ce qui est présenté comme une crise peut-être aussi perçu comme un tournant pour conforter l’originalité productive de la Bretagne.

A différents niveaux, la reterritorialisation est un élément central pour limiter les importations trop lointaines, conforter l’emploi et les dynamiques productives de la Bretagne.

fidal aide l’investissement

Légende de la photo : Laurent Drillet, directeur régional de Fidal

Fidal distingué

Fidal distingué

Un de nos partenaires, Fidal Bretagne, a toujours été convaincu de la nécessité d’un maillage et d’une réelle aventure territoriale. Il mène depuis longtemps de multiples réflexions et surtout actions notamment pour renforcer les transmissions d’entreprises et renforcer les pouvoirs des décisions en Bretagne. A noter aussi, au-delà de l’expertise quotidienne de 82 avocats d’affaires au service du territoire breton, sa capacité à se projeter dans différentes réflexions prospectives souvent très ouvertes et tenant à l’avenir des territoires, traitant aussi bien d’enjeux éthiques (« De quoi sommes-nous riches ? »), scientifiques (les neurosciences par exemple) ou philosophiques.

Dans tous les cas, Bretagne Prospective est très heureux de voir qu’il vient d’être distingué par l’organisme Best Lawyers, qui publie chaque année la liste des « avocats de l’année », avec notamment les noms de Laurent Drillet, Benoît de Cadenet et Nicolas Gransard  présents au sein de cette liste des meilleurs avocats français reconnus par leurs pairs et publiée par la revue juridique américaine.

Hervé Orhan. La disparition d’un ami

Hervé Orhan. La disparition d’un ami

L’image du droit des affaires et de l’expertise fiscale est souvent associée à la loi immédiate et forcément réactive du temps, à la capacité du professionnel à gérer le temps des lois et des affaires. Hervé Orhan, bien sûr, maîtrisait parfaitement tout cela et sa discipline. Son investissement à la tête de Fidal Bretagne et son professionnalisme ont permis à la société qu’il dirigeait de connaître une croissance d’exception. A l’échelle régionale, la plus forte du groupe.

Mais Hervé était aussi un visionnaire qui s’interrogeait sans cesse sur le sens et la portée des mots (Que sont les « valeurs », « De quoi sommes-nous riches » ?, « Qu’est-ce que la transmission » ?…) et ouvrait sans cesse de nouvelles perspectives et des actions (le fonds Bretagne Atlantique Ambition par exemple). Sa volonté permanente d’apporter aux autres, de croiser les regards et d’ouvrir par exemple le champ de la fiscalité à des sujets aussi pointus et divers que la philosophie, l’art, les neurosciences, les innovations numériques, etc. en faisait un défricheur d’horizon et un pionnier pour accompagner cette réflexion d’actions tangibles et particulièrement efficaces. Hervé était un des piliers de notre association, prenant toujours du temps pour enrichir nos travaux et actions prospectives.

Suite à sa disparition soudaine, l’équipe de Bretagne Prospective est bouleversée et lui rend collectivement hommage pour son apport, son humanité et précisément ses valeurs.

Elle adresse toutes ses condoléances à sa famille et aux membres de la société.

Jean Ollivro. Bretagne Prospective