Pâté Hénaff change de cap

Pâté Hénaff change de cap

Le groupe Jean Hénaff continue sa diversification et sa direction vers le bio et le durable suite à plusieurs événements survenus ces dernières années remettant en cause ses produits et ses fournisseurs de porcs. Tout d’abord il y a eu des reportages anxiogènes comme celui sur les nitrites dans la charcuterie en général, présenté par Cash investigation en septembre 2016. L’OMS avait quelque temps auparavant déclaré que les nitrites, ces conservateurs ajoutés aux produits de charcuterie, mais rares dans les produits Hénaff, étaient «probablement» cancérigènes. La consommation de charcuterie a diminué en France de 4% juste en 2017 (source BFM-TV).

L’intégralité de l’article

Article de Philippe Argouarch publié sur abp.bzh