Noodo : une solution de Wifi territorial pour une connexion comme à la maison

Noodo : une solution de Wifi territorial pour une connexion comme à la maison

Le constat est le suivant : plus de 88% des Français souhaitent que le Wifi soit un service public gratuit dans tous les espaces publics. Ces espaces, socles de la vie urbaine, influent sur l’expérience client proposée par les commerces de nos cœurs de commune. Si les usagers souhaitent consommer ou se divertir, ils souhaitent avant demeurer connectés. Ainsi, l’offre d’une couverture internet de qualité peut s’avérer déterminante pour la fréquentation de nos commerces et espaces de proximité. Un fait d’autant plus vrai en Bretagne où la fracture numérique est une réalité. Focus sur Noodo, prestataire de Wifi territorial.

La couverture internet des espaces publics : un facteur influant de la fréquentation des cœurs de commune

Le fait de parcourir un centre urbain ne constitue pas un acte unique d’achat. C’est également un acte de loisir qui se veut agréable, pratique, accessible… Et connecté. Un espace public répondant à ces critères peut influer positivement sur la fréquentation d’un commerce de centre. Négativement dans le cas contraire. Au regard de l’usage constant qu’il est fait des smartphones, l’offre d’une bonne couverture internet dans les lieux publics peut s’avérer déterminante (notamment auprès des plus jeunes). Consommateurs d’aujourd’hui et surtout de demain, la pérennité des activités de nos centres est corrélée à l’intérêt porté par les jeunes.

La couverture internet : une nécessité pour soutenir les commerces de proximité

En effet, s’il est important de favoriser le développement d’interfaces numériques entre vendeurs et acheteurs, il est incontournable d’offrir le débit internet qui le permet. C’est d’ailleurs ce qui doit être offert en priorité aux individus. Sans la connexion adéquate, tout outil numérique est obsolète. Un commerce situé dans un territoire non connecté est inévitablement désavantagé par rapport à un commerce similaire dont la couverture est optimale. En effet, un bon débit motive le développement du e-commerce et permet au consommateur d’accéder aisément aux informations numérisées relatives au commerce (localisation, itinéraire, produits disponibles, etc.). Tout usage des réseaux nécessite une connexion de qualité. D’ailleurs, c’est au sein des territoires les moins bien couverts que les acteurs de la vie quotidienne rencontrent le plus de difficulté.

De plus, la Bretagne est l’une des régions les plus touristiques de France. Rapproché de Paris via la LGV, l’interaction entre les usagers et la proximité devrait se renforcer. Toutefois, les touristes recherchent confort et praticité. Là encore, cela intègre la couverture internet. Il est aujourd’hui difficilement envisageable qu’une famille avec adolescents ou de jeunes actifs viennent se détendre dans un lieu non connecté. A l’heure où la rentabilité freine le déploiement d’une couverture 4G dans les zones les moins peuplées, il s’agit d’identifier une alternative. Le but étant que la couverture internet ne soit plus un facteur de discrimination entre les territoires.

Noodo : un accès internet pour tous

Basé à Clermont Ferrand, Noodo offre une solution efficace pour subvenir aux besoins de connectivité des collectivités comme des commerces. L’entreprise propose un service de Wifi territorial qui permet un accès aisé à internet pour l’ensemble des usagers. Comment ? Par le déploiement de hotspot, réelle alternative à la 4G. L’intervention de ce prestataire de service assure aux utilisateurs un réseau sécurisé qui respecte la législation en vigueur et un bon débit pour tous. De plus, cela permet aux usagers de limiter leur dépense en data. A l’heure où les couvertures 4G sont autant imparfaites que coûteuses, le besoin de connexion publique est croissant. Exemple breton, la ville de Lorient a récemment investi dans des hotspots Wifi. Pour reprendre les mots Tristan Douard, adjoint au Maire et chargé du développement économique, l’objet de cet investissement est de « contribuer au confort de ville, c’est-à-dire l’attractivité du centre-ville ».

Vecteur d’attractivité, la couverture internet est également un élément indissociable de la transition digitale des entreprises. Clé du commerce à distance, une bonne connectivité permet et renforce les interactions sur les réseaux et plateformes. Au regard de la fracture numérique et des inégalités territoriales dont elle est synonyme en Bretagne, l’usage de hotspots est plus que jamais pertinent.

Vincent Tual

Xankom, le petit opérateur qui connecte l’Ouest breton

Xankom, le petit opérateur qui connecte l’Ouest breton

Depuis Guipavas (Finistère), Xankom a fait le pari de résorber le problème des zones blanches de l’Ouest breton. Neuf ans après sa création, l’entreprise est en forte croissance et est devenue un véritable opérateur de services web et infrastructure.

« Nous raccordons à l’internet haut débit les zones où les gros opérateurs télécoms ne vont pas », résume Gabriel Francheteau, directeur technique et cogérant de Xankom. L’aventure a commencé il y a neuf ans à la demande du maire de Bodilis, une commune qui n’avait pas accès au haut débit. « Nous avons installé une antenne sur son clocher et son château d’eau pour créer un réseau Wi-Fi HD propriétaire sur la commune. Les maires d’autres villages isolés se sont ensuite passés le mot ».

L’intégralité de l’article

Article de Jean-Marc Le Droff publié dans le Journal des Entreprises

La fracture numérique en Bretagne, ça se guérit

La fracture numérique en Bretagne, ça se guérit

Article d’Antonin Billet publié sur le site de France 3 Bretagne

Quand on parle des obstacles à la compétitivité des entreprises, ce sont toujours les mêmes antiennes qui sont ressassées : charges trop lourdes, coût du travail trop élevé, droit du travail trop rigide, etc.

Dans les zones rurales, on pourrait y ajouter la « fracture numérique ». Hors des grandes métropoles et des zones touristiques, les entreprises ne bénéficient pas de connexions internet performantes. Ou bien à des coûts exorbitants et après des semaines d’attente.

L’intégralité de l’article

Qwant.bzh. La Bretagne dans votre moteur

Qwant.bzh. La Bretagne dans votre moteur

Article publié sur le site bretagne-bretons.fr

Dans les moteurs de recherche, Google fait la loi, Yahoo ou Bing jouent en deuxième division et toute une flopée d’autres concurrents plus modestes essaient de trouver le bon créneau. Parmi eux, le moteur Qwant, créé en France en 2013 et qui trace bien sa route avec 2,6 milliards de requêtes en 2016, en hausse de 40 % sur un an.

En se développant sous diverses formes, Qwant a décidé d’investir les régions à fortes identités en créant des déclinaisons régionales. Après la Corse l’an dernier, c’est cette fois le moteur Qwant.bzh qui a été lancé ce mercredi, à Saint-Malo, par Eric Leandri, le créateur du moteur, et ses associés dans ce projet ambitieux.

En version bretonne mais également française, Qwant.bzh a pour vocation affichée de faire remonter en priorité, dans son arborescence, toutes les infos, les sites et les forces vives de la Bretagne ainsi que de relayer les flux sur la Bretagne transitant par les réseaux sociaux. Mais également des images, des vidéos, des musiques, les noms de domaine en bzh…

L’intégralité de l’article

L’appli Stag, un lien pour localiser les Bretons dans le monde

L’appli Stag, un lien pour localiser les Bretons dans le monde

Article de Alain Bihel dans Ouest-France du 9 août 2016

stagC’est bien connu, les Bretons sont établis partout dans le monde. Une appli pour smartphone permet désormais de les localiser quand on a besoin d’eux.

Des Bretons 2.0

Besoin d’aide, envie de boire un verre et parler breizhou, même en voyage à l’autre bout du monde ? Stag est une appli imaginée par deux Costarmoricains et un Finistérien, pour créer du lien entre les Bretons, tout autour de la planète. En un coup de pouce, on lance l’appli sur le smartphone et on localise les membres les plus proches de nous, prêts à rendre service, héberger, partager un repas…
La notion de communauté bretonne n’est pas une nouveauté et chacun a une anecdote à raconter sur ces rencontres improbables autant qu’inattendues vécues en un point quelconque du globe. La légendaire entraide entre expatriés a donné naissance à des réseaux, des sites internet et des associations très vivantes. Stag facilite ce lien entre des personnes qui ont les mêmes attaches à leur région, d’origine ou de coeur.

L’intégralité de l’article