Partager le sol, et le faire vibrer…

Partager le sol, et le faire vibrer…

Les traditions fertilisent le futur. Issue de la fusion de Kendalc’h et War’l Leur au mois de juin dernier, la Confédération Kenleur regroupe aujourd’hui 200 associations et plus de 20 000 membres attachés à transmettre et enrichir le patrimoine matériel ou immatériel de la Bretagne : les danses d’abord, qui continuent d’éblouir par leurs audacieuses diversités, mais aussi les chants, la musique, les costumes qui s’ouvrent à leur tour à de nouvelles tendances…

En breton, Kenleur signifie « partager le sol, la scène, l’espace ». Cette notion de partage, la Confédération entend la faire vivre en pleine énergie en dépit du contexte présent : concerts retransmis en direct sur Facebook, rendez-vous en ligne du vendredi, conférences thématiques avec des personnalités référentes…, Kenleur innove pour faire vivre et rayonner l’âme de la Bretagne.

Kenleur vient d’éditer le numéro 1 de Kelaouenn, un magazine à la mise en page remarquable (« juste un petit effort sur la taille et le grisé des typos s’il vous plaît », me disent mes petits yeux…), qui permet à la fois de suivre l’actualité des  nombreux cercles celtiques bretons et de réfléchir au rayonnement futur de nos traditions. A découvrir et à lire, avec la pleine gourmandise des belles chorégraphies.

A découvrir en pdf sur : https://fr.calameo.com/read/002767225d1650d5baa76

Yves Ollivro

Kenleur, la fusion de Kendalc’h et War ‘l Leur

Kenleur, la fusion de Kendalc’h et War ‘l Leur

Après mûre réflexion, et faisant fi des vieilles histoires de famille, Kendalc’h et War ‘l Leur ont décidé d’unir leurs forces, leurs savoir-faire et leurs passions pour mettre en valeur le patrimoine de leur pays, la Bretagne.

A plus de 70 et 50 ans, les retrouvailles sont émouvantes, mais sont aussi promesses de beaux lendemains !

L’intégralité de l’article

Article publié sur le site de d’acb44