Locminé, capitale d’un jour

Locminé, capitale d’un jour

Le jeudi 19 avril, on y fera le point des initiatives qui permettent aux Bretons de bien vivre ensemble. En réfléchissant comment la Bretagne peut préserver l’équilibre entre ses territoires.

Des élus, des militants associatifs, des chefs d’entreprise, des universitaires, des créateurs… Ils ont rendez-vous le jeudi 19 avril à Locminé (Morbihan) pour parler de la Bretagne et de tout ce qui contribue à sa qualité de vie. Des initiatives pour préparer la transition énergétique comme justement l’ensemble Liger à Locminé, en passant par des projets culturels à la mode de Bretagne (Les Vieilles Charrues à Carhaix ou la Vallée des saints à Carnoët dans les Côtes-d’Armor), ou des réussites économiques qui n’ont pas oublié d’où elles viennent (Ubisoft, le groupe mondial de jeux vidéo né à Carentoir dans le Morbihan).

L’intégralité de l’article

Article de Didier Gourin paru dans Ouest-France

Loudéac Communauté. « Nous vivons dans un territoire intelligent »

Loudéac Communauté. « Nous vivons dans un territoire intelligent »

Georges Le Franc est président de Loudéac communauté depuis dix mois. Il poursuit les travaux engagés par l’ex Cidéral, et en construit d’autres, pour l’avenir du territoire.

Dix mois après avoir été élu président de Loudéac communauté Bretagne centre, quel regard avez-vous sur cette fonction ?

Ce n’est jamais facile d’être président d’une belle entité comme celle-ci. Nous sommes des confidents. Nous sommes aussi ceux qui doivent donner les orientations de la politique du mandat pris en cours. Nous devons continuer ce qui a été commencé pour respecter et poursuivre les engagements promit à la population.

L’intégralité de l’article

Article publié dans Ouest-France

Carrefour des territoires : construire un nouveau projet pour la Bretagne

Carrefour des territoires : construire un nouveau projet pour la Bretagne

Sur quel modèle voulons-nous fonder l’avenir de la Bretagne ? Une question au cœur du «Carrefour des territoires» qui a réuni 500 participants à Saint-Brieuc le 15 mai, pour échanger sur le futur schéma d’aménagement et de développement durable et d’égalité des territoires (Sraddet).

Transitions énergétique et numérique, mondialisation, mutation économique, hausse démographique… : le futur Sraddet devra relever de nouveaux défis. La Région, qui a pour mission de l’élaborer dans la concertation d’ici 2018, était à l’initiative de ce « Carrefour des Territoires » qui a réuni près de 500 acteurs des territoires bretons : élus locaux, représentants des agences d’urbanisme, des conseils de développement des pays, des parcs naturels… Une grande journée d’échange pour réfléchir, échanger et co-construire ensemble le futur schéma d’aménagement de la Bretagne.

L’intégralité de l’article

Métropoles ou territoires ?

L’enjeu de la cohésion territoriale est souvent présenté sous l’angle d’un simple découpage. Par exemple, Bretagne à quatre, à cinq, fusion avec la région des Pays de la Loire, constitution d’un « grand » Ouest…

C’est oublier la question des compétences et surtout l’enjeu du projet de société. S’agissant des compétences, comme le démontrent Jean-Jacques Urvoas ou Daniel Cueff dans leurs livres récents, la libération des forces régionales et l’expérimentation d’une assemblée de Bretagne permettraientdes politiques adaptées aux spécificités régionales (économie de la mer, agroalimentaire, TIC, logistique…).

Le débat du projet de société est encore plus essentiel. Une thèse, soutenue par cinq élus de Rennes, Brest, Nantes et Saint-Nazaire, promeut une fusion Bretagne-Pays de la Loire et l’affirmation de métropoles censées être les « locomotives » du développement. L’autre thèse table sur la promotion des identités en construisant dans l’ouest de la France des régions claires et lisibles (la Bretagne, la Normandie, le Val de Loire…). Elle affiche l’idée d’un projet collectif associant les métropoles aux villes moyennes sans oublier les enjeux agricoles et ruraux. Pour dynamiser toute  la Normandie, Rouen, Le Havre et Caen marieraient leurs compétences. Dans une Bretagne réunifiée, trois villes complémentaires animeraient et encadreraient un terrain de jeu fabuleux pour renouer avec l’économie productive (énergie notamment). (suite…)