Les entrepreneurs bretons moins confiants en leur territoire malgré un attachement toujours fort

Les entrepreneurs bretons moins confiants en leur territoire malgré un attachement toujours fort

La Fondation MMA des Entrepreneurs du Futur dévoile les résultats de son baromètre sur l’attractivité du territoire pour entreprendre, mené au niveau national mais également en régions.

La seconde édition de cette étude montre que 92 % des entrepreneurs bretons sont attachés à leur territoire. Cependant, les atouts de ce territoire sont moins bien perçus qu’en 2017 notamment le cadre de vie (-7 points) et le dynamisme économique (-9 points). 36 % des entrepreneurs de la région jugent le contexte économique moins propice à la création d’entreprise qu’il y a 12 mois.

Un attachement au territoire fort malgré des atouts moins bien perçus

En Bretagne, les entrepreneurs revendiquent un lien fort avec leur territoire puisque 92 % disent y être attachés, principalement pour des raisons personnelles (52 %) ou liées au dynamisme économique (39 %). Un attachement plus marqué qu’au national (84 %).

L’intégralité de l’article

Article publié sur abp.bzh

Les territoires : et si c’était cela la solution ? A Pontivy le 7 décembre

Les territoires : et si c’était cela la solution ? A Pontivy le 7 décembre

L’actualité nous le rappelle : les énergies ne demandent qu’à s’exprimer et agir. En Bretagne, nombreux sont ceux qui prennent des initiatives pour faire vivre leur territoire. Conforter la pluralité des bassins de vie bretons. Répondre aux préoccupations des Bretons qui veulent être acteurs de leur avenir. Créer des synergies entre les porteurs de projets, les élus, les entreprises et le monde associatif. Promouvoir tout simplement sur les 5 départements ce « pays de pays » qu’est la Bretagne. Voilà l’objet très concret des 3e « Rencontres Breizh 5/5 » organisées conjointement avec « Bretagne Prospective » le vendredi 7 décembre 2018 au Palais des Congrès de Pontivy. 150 personnes sont déjà inscrites. Dépêchez-vous. N’oubliez pas de préciser l’atelier auquel vous souhaitez participer. Inscription gratuite mais obligatoire à rencontres@breizh5sur5.bzh

Programme définitif

 

 

 

Face aux métropoles, ces petits territoires veulent se faire entendre

Autour de Redon, treize communautés de communes créent une association. Le but ? Réussir à avoir une voix, une vision commune face aux métropoles, aux Régions ou à l’État.

Comment dialoguer avec l’État, les Régions, les métropoles quand on représente un petit territoire ? Autour de Redon, treize présidents de communautés de communes représentant 570 000 habitants pensent avoir trouvé la solution : parler d’une seule voix à travers une association, en cours de création. « Elle va nous permettre de développer une vision commune. La nôtre, pas celle de Rennes, Nantes ou Paris », se réjouit Jean-François Mary, à la tête de Redon agglomération.

L’intégralité de l’article

Article d’Audrey Vairé publié sur ouest-france.fr

Lancement de l’Appel aux territoires

Christophe Itier, Haut-Commissaire à l’économie sociale et solidaire et à l’innovation sociale, a annoncé à l’occasion d’un déplacement à Romans-sur-Isère, l’ouverture des candidatures pour l’Appel aux Territoires Le French Impact qui permettra de labelliser les territoires dynamiques en matière d’innovation sociale et environnementale.

Dans le cadre de l’initiative gouvernementale Le French Impact, Christophe Itier, le Haut-Commissaire à l’économie sociale et solidaire et à l’innovation sociale, a lancé un Appel aux Territoires le 3 juillet 2018 – sous la forme d’un Appel à Manifestation d’Intérêt (AMI) – et permettra de labelliser des territoires qui souhaitent renforcer leur écosystème par l’animation et la mise en synergie des accompagnateurs et financeurs de l’innovation sociale.

L’intégralité de l’article

Article publié sur le site du ministère de la Transition écologique et solidaire

Locminé. Imaginer la Bretagne de demain

Dans 10 ans, dans 15 ans que seront la qualité de vie, le niveau de l’emploi, le mieux-vivre ensemble dans les différents territoires en Bretagne ? Ces questions, les organisateurs du colloque organisé le 19 avril à Locminé (56) et baptisé «La vie demain des gens en Bretagne», ont bien l’intention d’y répondre.

Au sein du comité qui est à l’origine de cette initiative, on retrouve des personnes issues de toutes les sensibilités politiques, associatives, professionnelles. Leur point commun ? Elles souhaitent affirmer clairement que «la Bretagne est riche de tous ses territoires et que la valorisation effective de cette diversité est une réelle opportunité pour demain (…) bien au-delà des seules logiques de chiffre ou de nombre».

L’intégralité de l’article

Article publié dans Le Télégramme