Agroalimentaire : un mix énergétique diversifié pour Triballat Noyal

Agroalimentaire : un mix énergétique diversifié pour Triballat Noyal

L’entreprise agroalimentaire bretonne verdit petit à petit son mix énergétique. Photovoltaïque, éolien, biomasse… L’objectif : atteindre la neutralité carbone pour son site de production de Châteaubourg en 2021.

L’engagement sur la question énergétique n’est pas nouveau pour l’entreprise agroalimentaire Triballat Noyal, qui commercialise notamment les marques Sojasun et Vrai. Basée historiquement en Ille-et-Vilaine depuis 1951, cette entreprise compte aujourd’hui 15 sites de production en France. « Chaque site a un référent énergie », explique Jean-Marc Lévêque, directeur développement durable du groupe. Ce référent énergie peut s’appuyer sur un système d’information et de management de l’énergie mis en place dès 2002 pour optimiser les consommations.

L’intégralité de l’article

Article de Sophie Fabrégat publié sur actu-environnement.com

Triballat, le laitier militant

Triballat, le laitier militant

La petite fromagerie bretonne créée il y a soixante-dix ans est devenue un grand du bio et des desserts à base de soja, comme Sojasun.

Chez Triballat, premier fabricant français de desserts à base de soja, Olivier Clanchin, qui préside aux destinées de l’entreprise, reçoit sur le site historique de Noyal-sur-Vilaine, près de Rennes, dans l’ancien appartement familial. « Mon bureau a été aménagé là où se trouvait ma salle de jeux quand j’étais petit », s’amuse l’intéressé. Aujourd’hui, les courbes de croissance ou celles des matières premières telles que le lait ou le soja ont remplacé les petites autos de son enfance.

L’intégralité de l’article

Article de Pierre-Henri Allain publié sur lepoint.fr

Triballat Noyal construit un bâtiment en béton de chanvre

Triballat Noyal construit un bâtiment en béton de chanvre

L’entreprise Triballat Noyal fait construire un bâtiment construit en béton de chanvre. Une première en France.

Engagé dans l’agriculture biologique depuis 1975, Triballat Noyal est leader européen de produits à base de soja. Aujourd’hui, ses activités se diversifient autour du végétal dont le chanvre, la nutrition, le fromage, la crèmerie et l’agriculture biologique.

Situé près du siège en centre-ville, un bâtiment de 1 000 m2 est sorti de terre et abritera, sur deux étages, une vingtaine de bureaux réservés à la cinquantaine de personnes des services informatiques. En France, ce sera le premier bâtiment bas carbone du secteur tertiaire de grande superficie, construit avec des panneaux de béton de chanvre, de l’enveloppe à la toiture.

L’intégralité de l’article

Article de Benjamin Chenevière publié dans Le Journal de Vitré