2014, une année de perdue pour la Bretagne

Article publié sur le site Ar C’hannad

Les fins d’année sont traditionnellement propices aux bilans en tout genre sur les douze mois qui s’achèvent, une manière de faire le point sur la différence entre les espérances du début et la réalité des faits, avant de se tourner résolument sur celle qui suivra. Difficile donc d’y couper, d’autant que pour la Bretagne, l’année 2014 aura été, sans aucun doute possible, riche en événements et enseignements en tout genre.

Une année pleine de promesses, entre la possibilité de voir émerger un nouveau mouvement citoyen, à l’image sans doute de Podemos en Espagne, mais également d’assister au début du redressement de l’économie bretonne, grâce en partie à un Pacte d’Avenir pour la région qui n’avait guère convaincu lors de la signature mais dont on aurait, malgré tout, pu espérer que l’Etat fasse ce qu’il faut pour qu’il produise rapidement des effets. Sur le plan géographique enfin, avec l’annonce dès le début de l’année d’une future réforme territoriale relançant l’espoir, pour les plus ardents défenseurs de la cause, de la réunification de la péninsule.
Au final pourtant, l’année aura été plus que décevante, à tous points de vue. Sur le plan économique avant tout, si le préfet de Bretagne se réjouissait récemment de la bonne avancée du Pacte d’Avenir, force est de constater que les effets se font attendre. Pire, ils n’ont pas été suffisants pour sauver Tilly Sabco ni Gad, tous deux passés par la case redressement judiciaire, avec plusieurs dizaines d’emplois perdus à la clé, une fois de plus, dans un agroalimentaire breton qui vit décidément une période difficile. (suite…)

L’économie numérique en Bretagne

L’économie numérique en Bretagne

La nouvelle étude publiée par la CCI Bretagne confirme la place majeure de l’économie numérique dans la dynamique économique du territoire.

L’économique numérique bretonne* totalise 38 985 emplois, soit 3% des emplois au niveau régional (à titre de comparaison, l’industrie agroalimentaire bretonne recense 59 060 emplois). Les activités de services (services informatiques, édition logicielle, et ingénierie / conseil en technologie) représentent 42 % des emplois numériques contre 30 % pour les activités de fabrication, 21 % pour les activités de télécommunication et 7 % pour les activités de commerce et réparation.

resize1-Diagramme_CCI-Bretagne_eco_numerique_bretonne

(suite…)

Robotisation et chômage de masse : à quoi ressemblera la société de demain ?

Article publié sur France Tv Info par Anne Brigaudeau


L’automatisation accélérée des tâches et des métiers va bouleverser notre quotidien. Pour avoir une idée de ce que nous réserve le futur, francetv info a rencontré Charles-Edouard Bouée, auteur de « Confucius et les automates ».

Trois millions d’emplois vont être supprimés en France d’ici à 2025 à cause des robots. Telle est la prédiction de Roland Berger Strategy Consultants, une société internationale de conseil stratégique.

Faut-il s’inquiéter de ce chômage à venir, dû aux progrès technologiques ? Ou réfléchir déjà à quoi ressemblera la société à ce moment-là ? Pour y répondre, Francetv info a rencontré Charles-Edouard Bouée, PDG de Roland Berger Strategy Consultants, auteur de Confucius et les automates (Grasset), ouvrage sur « l’avenir de l’homme dans la civilisation des machines ». Entretien avec ce consultant passionné de science-fiction, qui s’exprime à titre personnel, à partir de l’analyse des changements industriels dans les différents pays où il a vécu : l’Angleterre, la France, la Chine, les Etats-Unis et désormais l’Allemagne.

Francetv info : Pourquoi l’automatisation est-elle amenée à progresser dans les usines ?

(suite…)

Emploi : la Bretagne a déjà quelques clés de la réussite

Qui fournit plus d’un million d’heures de travail en Bretagne par an ?
Qui propose pour plus de 80% de ses recrutements un Contrat à Durée Indéterminée ?
Qui permet à une TPE ou une PME de s’offrir des compétences souvent jugées inabordables ?
Qui peut affirmer que ses clients sont solidairement responsables des dettes de son entreprise ?
Qui rompt avec la monotonie au travail tout en offrant de belles perspectives professionnelles ?
Qui a mis au cœur de son fonctionnement la notion de partage bien avant la prise de conscience de la crise énergétique ?
Qui colle à son territoire en agissant sur son attractivité ?

Ce sont les groupements d’employeurs bretons ! Ils représentent une innovation qui crée des emplois depuis des années. Pas si simple à comprendre par le système qu’ils développent, ils sont sans aucun doute une des solutions pour aborder efficacement tous les changements en cours.

(suite…)

Vivre et travailler en Bretagne. La conquête de la Bretagne porte ses fruits

La Bretagne dynamique et attractive, comme on la connaît aujourd’hui, est le fruit de longues années de reconquête. En effet, la région a longtemps été une terre de désolation et de pauvreté. Désormais, il faut compter avec un solde migratoire positif en croissance chaque année. Entre 1982 et 2010, 510.000 nouveaux habitants sont venus s’installer en Bretagne (chiffres Insee). La population a ainsi augmenté de 20 % sur cette période, dont 80 % à l’Est de la région. Un chiffre dont ne s’enorgueillit pas Jean Ollivro, géographe, enseignant et chercheur à l’université Rennes 2 et auteur de nombreux ouvrages sur la Bretagne. Interview.

(suite…)

Page 1 sur 212