La fausse promesse économique des métropoles

« Il faut arrêter de bâtir des politiques sur des intuitions économiques qui semblent aller de soi mais qui ne sont jamais démontrées. » En démontant les thèses de Laurent Davezies sur la surproductivité de l’Ile-de-France ou des métropoles, Olivier Bouba-Olga et Michel Grossetti mettent les politiques en garde : la promesse économique liée à la création des métropoles n’est pas avérée, il peut même y avoir des ratés majeurs.

Olivier Bouba-Olga et Michel Grossetti n’ont rien contre Laurent Davezies. L’économiste de Poitiers et le sociologue de Toulouse reconnaissent à l’économiste de Paris qu’il est « LA » référence de l’économie territoriale et le théoricien de la métropolisation de l’économie qui inspire énormément le législateur, avec des intuitions passionnantes.

(suite…)

La Bretagne, un horizon démocratique… : un brillant manuel pour les régionalistes bretons

La Bretagne, un horizon démocratique… : un brillant manuel pour les régionalistes bretons

livre Daniel Cueff[Langouët] —Le livre de Daniel Cueff, présenté ici, est paru depuis plusieurs mois et c’est un ouvrage qui restera comme une référence, même pour ses contradicteurs, car il marque une étape rare de l’évolution politique de la Bretagne, celle de la formulation précise d’un régionalisme mature qui n’a jamais fait l’objet d’une réflexion politique cohérente.

Les nationalistes bretons, opposés au principe du régionalisme, se récrieront, mais ils n’ont jamais rien prouvé de ce côté-là, leurs rares théoriciens étant souvent proches du néo-thomiste très droitier, Jacques Maritain, alors que l’auteur se réclame d’une pensée personnaliste.
L’existence de ce livre dévalue singulièrement les maigres pensées produites par le mouvement politique breton, porté à l’anti-intellectualisme, qui est trop souvent dans la critique de l’État et de ses politiques conjoncturelles, donc, le contraire d’une vision politique.
Ce n’est pas un hasard que Daniel Cueff ait forgé son expérience politique à distance, et du Parti socialiste, et de l’Union démocratique bretonne. L’écologiste revendiqué (il fait partie du groupe Bretagne Écologie au Conseil régional de Bretagne) est aussi très sceptique sur la dérive extrémiste d’une fraction d’Europe Écologie-les Verts. (suite…)

Nouvelle carte des régions : la Bretagne restera seule au grand dam des patrons

La Bretagne restera composée de quatre départements. Les partisans de la Bretagne historique n’ont pas réussi à la marier avec la Loire-Atlantique. Les dirigeants d’entreprise sont déçus.

Depuis des lustres, les partisans de la Bretagne historique souhaitent qu’elle puisse retrouver sa géographie initiale à cinq départements en y intégrant la Loire-Atlantique. Nantes, la Cité des Ducs de Bretagne, avait été séparée de sa région d’origine sur décision du gouvernement de Vichy. Le Parlement n’a pas suivi les lobbyistes, la Bretagne restera à quatre départements. Les deux régions Bretagne et Pays de la Loire ne devraient cependant pas se tourner le dos, bien au contraire car elles ont depuis longtemps l’habitude de travailler sur des sujets économiques communs.

(suite…)