Dîner celtique. Trois maires contre la « recentralisation »

Dîner celtique. Trois maires contre la « recentralisation »

Les maires de Morlaix, Vitré et Carhaix étaient les invités du Dîner celtique qui s’est déroulé à Paris mercredi 24 octobre.

Pour le Dîner celtique de rentrée, mercredi soir, toujours dans le cadre imposant du salon de l’École militaire, à Paris, l’organisateur, Yannick Le Bourdonnec, avait choisi de faire évoluer la formule. Ce n’est pas un invité vedette, mais trois qui ont été sollicités. Avec l’intention d’inciter au débat.

Trois maires ont donc répondu présent : Agnès Le Brun, de Morlaix, et ses homologues de Vitré, Pierre Méhaignerie, et de Carhaix, Christian Troadec. Curieusement, les trois élus ne se sont pas attardés sur le thème qui leur était proposé : l’équilibre entre la métropole rennaise et les villes moyennes bretonnes. Il faut croire que l’antagonisme supposé entre ces entités n’est pas aussi prononcé. « L’histoire de la Bretagne s’est faite autour des villes moyennes », a même rappelé Pierre Méhaignerie.

L’intégralité de l’article

Article publié sur letelegramme.fr

« Bretagne, Breizh » : leviers de développement territorial. A Rennes le 30 novembre

A l’occasion de son assemblée générale le vendredi 30 novembre à 18h au Conseil régional des Notaires – 14 rue de Paris – à Rennes, Bretagne Prospective vous propose de venir débattre autour de la thématique suivante : « Bretagne », « Breizh » : leviers de développement territorial ?

A partir de sources croisées et de différents indicateurs, Loïc Roulaud a travaillé avec Bretagne Prospective afin de comprendre à partir d’une base de données riche de 1 208 entreprises, collectivités ou associations les motivations qui les ont poussées à choisir dans leurs intitulés les mots « Bretagne » ou « Breizh ». Il donnera les conclusions de son étude.

Trois grands témoins viendront apporter leur expertise :

–         Jean-Michel Le Boulanger, premier vice-président du Conseil régional en charge de la culture et de la démocratie régionale

–         Olivier Clanchin, président du groupe Triballat Noyal

–         Agnès Lanoë, présidente du Conseil régional des notaires

Merci de réserver cette date dès à présent dans vos agendas. Entrée gratuite sur inscription à :

contact@bretagne-prospective.bzh

Produit en Bretagne préserve et développe l’emploi en Loire-Atlantique

Le saviez-vous ? L’association Produit en Bretagne regroupe plus de 19 000 salariés en Loire-Atlantique, répartis dans 43 entreprises membres. Qu’ils soient producteurs de sel à Guérande, de vin à Ancenis ou spécialiste de la propreté tourné vers l’international, ils sont convaincus que faire de la défense de l’emploi local une priorité donne du sens à leurs entreprises.

7 habitants sur 10 de Loire-Atlantique sont favorables à la réunification de la Loire-Atlantique avec la Bretagne. Ce capital sympathie s’est confirmé le samedi 22 septembre, lorsque des centaines de personnes se sont succédé sans interruption pour répondre à l’appel de Produit en Bretagne dans le centre-ville de Nantes. L’Association avait communiqué quelques jours avant sur les réseaux sociaux et sur l’affichage urbain public pour éveiller la curiosité des Nantais sur le message “Et si on regardait la vérité en face…”

L’intégralité de l’article

Article publié sur le site de l’Agence Bretagne Presse

International : le World Trade Center Brest veut être au service des entreprises de la pointe bretonne

International : le World Trade Center Brest veut être au service des entreprises de la pointe bretonne

Fédérer les entreprises de l’Ouest breton actives à l’international et rendre la pointe bretonne visible sur la carte des décideurs internationaux : le World Trace Center Brest, porté par la Chambre de commerce et d’industrie métropolitaine Bretagne ouest (CCIMBO) Brest, sera officiellement lancé le 8 novembre. Présentation avec Sébastien Cann, responsable du World Trade Center Brest.

Pourquoi un World Trade Center à Brest ?

Sébastien Cann : Il s’agit de doter la pointe bretonne d’un outil de promotion territoriale à l’international, complémentaire de ce que fait Bretagne Commerce International (BCI) avec qui nous allons d’ailleurs signer une convention.

L’intégralité de l’article

Article de Julie Menez publié sur bretagne-economique.com

Alsace : le gouvernement pour une collectivité unique dotée de compétences « particulières »

Alsace : le gouvernement pour une collectivité unique dotée de compétences « particulières »

Le gouvernement soutient la création d’une collectivité alsacienne issue de la fusion du Bas-Rhin et du Haut-Rhin, dotée des compétences des départements mais aussi de compétences « particulières » tenant à sa spécificité transfrontalière notamment, a indiqué mercredi la ministre de la Cohésion des territoires Jacqueline Gourault.

« Nous allons accompagner les élus dans le désir d’Alsace. Le gouvernement est prêt à soutenir la création d’une collectivité alsacienne qui serait faite à partir des deux départements », a-t-elle déclaré.

L’intégralité de l’article

Article de l’AFP