Une algue rouge pour réduire le réchauffement climatique

Une algue rouge pour réduire le réchauffement climatique

La journaliste du Washington Post et auteure Ruth Kassinger vient de sortir un livre Slime : How Algae Created Us, Plague Us, and Just Might Save Us (Houghton Mifflin Harcourt, June 2019) où elle expose les propriétés étonnantes des algues dont Asparagopsis taxiformis et comment elles «pourront nous sauver».

Les ruminants émettent 7,1 milliards de tonnes de méthane par an. Ce qui représente en poids 15% de la pollution atmosphérique à effet de serre. Mais pire, à quantité égale, le méthane a un effet de serre 28 fois plus important que le gaz carbonique produit par les moteurs et l’industrie. À noter que si une vache laitière produit 90 kg de méthane par an, un porc n’en produit qu’un seul kilo.

L’intégralité de l’article

Article de Philippe Argouarch publié sur le site de l’ABP

Algue alimentaire : pourquoi elle a de l’avenir ?

Algue alimentaire : pourquoi elle a de l’avenir ?

Produit populaire en Asie depuis des siècles, une algue alimentaire bretonne pourrait bien se retrouver demain dans nos assiettes et dans notre gastronomie quotidienne. Mais pourquoi un tel engouement ?

L’algue alimentaire bretonne, un produit bon pour la santé

— « Bonjour, qu’est-ce que je vous sers ? »
— « Un plat de spaghettis de mer avec un petit verre de wakame s’il vous plaît. »

Cette scène vous semble surréaliste ? Et pourtant !  Cela fait longtemps que la Bretagne dispose d’un super-aliment sur ses côtes sans le savoir : l’algue.

L’intégralité de l’article

Article publié sur portdattache.bzh