Qui sont les Bretons du 44 ?

Bretagne Prospective a demandé à Ismaël Morvan de questionner un panel d’habitants de Loire-Atlantique sur leur sentiment d’appartenance à la Bretagne. L’angle choisi est sociologique et l’étude permet, y compris géographiquement, de mieux connaître le profil des individus en faveur de l’unité bretonne, d’expliquer leur engagement et sentiment d’adhésion.

Voici les réponses et les analyses de ce travail.

L’étude en français

L’étude en breton

Soutenez la Redadeg !

Soutenez la Redadeg !

Le 20 mai, la Redadeg quittera Vitré pour gagner le 28 mai la Ville de Vannes. Pendant ces huit jours, 2022 kms auront été courus à travers la Bretagne. Cette course de relais, imaginée selon le modèle de la Korrika au pays basque, est une formidable occasion de mettre en valeur la langue bretonne.

L’événement mobilise des milliers de personnes à travers les cinq départements bretons. Les familles, jeunes et moins jeunes, enfants, parents et grands-parents courent ensemble. L’enjeu est de transporter un message en breton à travers la Bretagne, sans s’arrêter et le grand gagnant est la langue bretonne.

Les kilomètres sont vendus aux particuliers, aux collectivités, aux entreprises, aux associations… Les fonds récoltés permettent de financer des projets autour du breton.

Chaque année, Bretagne Prospective participe à la Redadeg (achat de kilomètres, participation au clip) et elle a renouvelé son engagement pour 2022.

Alors, faites comme nous, courez pour la Redadeg ! Achetez des kilomètres dès maintenant.

https://www.ar-redadeg.bzh/fr/boutique/acheter-votre-km

Les jeunes Bretons et le défi de l’environnement : une enquête réalisée par Bretagne Prospective auprès de 600 personnes.

Les jeunes Bretons et le défi de l’environnement : une enquête réalisée par Bretagne Prospective auprès de 600 personnes.

Dans un sondage réalisé par questionnaire en ligne entre le 5 décembre 2020 et le 5 mars 2021, Camille Le Strat, chargée d’étude à Bretagne Prospective et encadrée par Jean Ollivro a recueilli 604 questionnaires de jeunes Bretons de moins de 29 ans pour cerner leur perception des enjeux liés à l’environnement. Sa localisation à Rennes pour les études explique une sur-représentation de cette ville (97 participants) mais les communes de plus de 100 000 habitants ne représentent que 26,3 % de la population totale et toute la Bretagne (un peu moins le centre-ouest Bretagne et la Loire-Atlantique) est plus ou moins représentée (carte)[1]. (suite…)

Une Bretagne de projets : vendredi 26 novembre à Pontivy

Une Bretagne de projets : vendredi 26 novembre à Pontivy

L’idée de l’évènement, que quelques-uns commencent à appeler la foire de la Bretagne, est de permettre simplement, librement et gratuitement aux personnes qui le souhaitent de présenter leurs projets et (ou) actions et de se rencontrer. De faire connaissance et d’évoquer les réalisations concrètes ou en cours, d’être informés sur d’autres dynamiques qui se développent sur les 5 départements bretons.

Des débats très ouverts et constructifs seront proposés pour favoriser la connaissance, le partage d’informations utiles, les échanges entre participants.

Comme les autres années, des tables sont aussi à votre disposition (pour des flyers, des documents même simples pour présenter l’association, l’entreprise, sa carte de visite), des ventes sont possibles (livres, produits artisanaux).

Vous êtes intéressés pour participer, pour présenter à d’autres vos activités, pour retrouver d’autres porteurs de projets utiles ?

Inscrivez-vous dès maintenant à cette journée du 26 novembre en indiquant si vous souhaitez présenter vos projets et/ou disposer d’une table : contact@bretagne-prospective.bzh

Un programme détaillé des thématiques et projets concrets abordés lors de cette journée sera construit par rapport à vos souhaits, et vous sera fourni ultérieurement par courriel, nos sites internet et nos réseaux sociaux.

Pour des raisons sanitaires, pass et port du masque obligatoires.

Questionnaire sur le sentiment d’appartenance à la Bretagne en Loire-Atlantique

Dans le cadre d’un stage au sein de Bretagne Prospective, Ismaël Morvan effectue une étude sur le sentiment d’appartenance à la Bretagne en Loire-Atlantique. L’idée est d’estimer le nombre de personnes se sentant liées à la Bretagne et surtout d’avoir des informations plus détaillées sur la manière dont s’exprime ce sentiment d’appartenance : s’il est plutôt urbain ou rural, s’il y a un lien étroit entre la participation à des événements culturels bretons et le fait de se sentir proche de cette culture, si les citoyens arrivés récemment en Loire-Atlantique se sentent bretons, si cela touche plutôt les jeunes générations etc… Le but est de comprendre ce qui se cache derrière les simples déclarations « je me sens breton » ou « je ne me sens pas breton ».

Si vous êtes habitant de Loire-Atlantique, n’hésitez pas à répondre à ce court questionnaire !

E stern va frantad micherel e Breizh Diawel e kasan da benn ur studiadenn a-zivout ar santad perzhouriezh e Breizh e Liger-Atlantel. Ar mennozh zo prizañ an niver a dud o santout ul liamm gant Breizh ha dreist-holl kaout titouroù munudaouetoc’h gant an doare ma vez eztaolet ar santad perzhouriezh : mard eo kentoc’h kêriek pe bloueek, mar bez ul liamm strizh etre ar c’hemer perzh e darvoudoù sevenadurel breizhat hag ar fed da santout e vezer tost diouzh ar sevenadur-se, mar bez an nevez keodedourion a Liger-Atlantel oc’h en em santout breizhat, mar sell kentoc’h ouzh ar remziadoù yaouank h.a… Ar pal zo kompren ar pezh zo a-dreñv an dislkeriadennoù “breizhat en em santan” pe “n’en em santan ket breizhat”.

Mar annezit e Liger-Atlantel na dermit ket da respont d’ar c’houlennaoueg verr-mañ !

https://form.dragnsurvey.com/survey/r/1c5d4eb1