Réunification de la Bretagne. Saint-Herblain en appelle à Macron

Réunification de la Bretagne. Saint-Herblain en appelle à Macron

Le conseil municipal de la commune de Loire-Atlantique, en périphérie de Nantes, a adopté un vœu appelant le président de la République à organiser un référendum sur la question de la réunification.
Comme le nombre de départements en Bretagne historique, le message de l’association Bretagne Réunie a été reçu cinq sur cinq à Saint-Herblain (44), en périphérie de Nantes. Forts des plus de 100 000 signatures obtenues dans le cadre de leur pétition appelant à un référendum sur la question de la réunification, les militants de Bretagne Réunie avaient adressé un courrier à l’ensemble des communes du département afin qu’elles émettent un vœu allant dans le même sens.

Réuni ce lundi soir, le conseil municipal de Saint-Herblain avait mis la question à l’ordre du jour. Et c’est à l’unanimité que les élus, dont le maire Bertrand Affilé, ont voté pour appeler le président de la République Emmanuel Macron à organiser un référendum décisionnel sur le rattachement de la Loire-Atlantique à la Bretagne.

L’intégralité de l’article

Article publié sur letelegramme.fr

Réunification de la Bretagne. Le président du Département de Loire-Atlantique réclame un référendum

Réunification de la Bretagne. Le président du Département de Loire-Atlantique réclame un référendum

Coup de théâtre à trois jours du vote des élus départementaux au sujet du rattachement de la Loire-Atlantique à la Bretagne. Le président du Département vient d’écrire au chef de l’État pour lui demander d’organiser un référendum, qui aurait valeur de décision.

C’est ce qui s’appelle un rebondissement ! Le socialiste Philippe Grosvalet, las d’être critiqué après son choix de ne faire voter que les élus, et non la population, sur la réunification de la Bretagne (un débat est prévu lundi 17 décembre), a décidé de prendre le taureau par les cornes.

L’intégralité de l’article

Article d’Arnaud Wajdzik publié sur ouest-france.fr 

Réunification : avec 100 000 signatures, Bretagne Réunie réussit son pari

L’association l’avait annoncé : la barre des 100 000 signatures serait franchie ce week-end. C’est chose faite. Une prouesse pour l’association qui a multiplié les rendez-vous avec les citoyens de Loire-Atlantique pour les faire signer la pétition papier. Mais la route reste semée d’embûches.

10 % du corps électoral, c’est énorme pour une pétition ! Cela représente plus de 5 millions de signatures à l’échelle française. L’association se félicite pour cette « première en France ». Mais voilà : cette dépense de militantisme risque fort d’être bloquée tout bonnement par les règles institutionnelles car le droit d’option et le droit de pétition sont mélangés.

L’intégralité de l’article

Article publié sur lepeuplebreton.bzh

Normandie : la réunification qui fait du bien

Normandie : la réunification qui fait du bien

Pour faire émerger une identité culturelle et économique normande, l’action menée depuis presque trois ans joue autant sur « l’exaltation » du sentiment régional que sur l’investissement massif dans des domaines clés. Les dispositifs d’aide et d’accompagnement des entreprises ont été regroupés ou créés sous forme de guichet unique.

« Mon objectif, c’est de faire en sorte qu’on soit fier d’être normand comme on est fier d’être breton. C’est un moteur pour booster l’économie régionale et la faire entrer dans une dynamique porteuse. » S’ils ont de quoi réjouir ses voisins armoricains, les mots d’Hervé Morin, président de la Région Normandie, unifiée dans le cadre de la réforme territoriale de 2015, résument assez bien l’action menée depuis presque trois ans.

L’intégralité de l’article

Article de Pascale Paoli-Lebailly publié sur latribune.fr

Pour ou contre le retour de la Loire-Atlantique en Bretagne ?

Pour ou contre le retour de la Loire-Atlantique en Bretagne ?

Le week-end dernier, François de Rugy a relancé sur Twitter le débat sur le retour de la Loire-Atlantique en région Bretagne. Le député nantais (LREM) François de Rugy y répond à une question d’un internaute sur la réunification de la Loire-Atlantique avec la région Bretagne : « Le plus tôt sera le mieux », lâche celui qui est aujourd’hui le président de l’Assemblée nationale.

L’intégralité de l’article

Article publié sur le site de Presse Océan