La Bretagne a une carte majeure à jouer dans le biogaz

Article de Flora Chauveau paru dans Ouest-France

Une unité qui transforme les déchets agricoles et agroalimentaires en énergie : c’est le concept du méthaniseur qui est inauguré ce vendredi à Quimper (Finistère). L’un des plus grands dans l’Ouest. Entretien avec Cédric de Saint Jouan, PDG de Vol-V, l’entreprise gestionnaire du méthaniseur.

Le biométhane, c’est quoi ?

Il s’agit d’un processus de fermentation qui permet de produire de l’énergie à partir de déchets comme le lisier, les boues d’épuration, les ordures ménagères. La matière organique se putréfie et produit du biogaz, composé de CO2, de méthane et d’impuretés comme le souffre. Le biogaz peut être utilisé dans les moteurs ou produire électricité et chaleur. Mais il peut aussi être filtré et devenir du biométhane. Mélangé au gaz naturel, il est distribué dans le réseau GrDF.

L’intégralité de l’article

Des Briochins veulent produire leur énergie propre

Des Briochins veulent produire leur énergie propre

Article de Alain Bihel dans Ouest-France

Alain Le Flohic, Philippe Colas, Isabelle Moquet et Emmanuel de Bressy, quelques-uns des représentants de Citéwatt, devant l’école Hoche où les panneaux photovoltaïques seront bientôt posés.

Au cœur du quartier Robien, à Saint-Brieuc, un projet de production collectif pourrait bien voir le jour prochainement. Cette idée lumineuse a pour nom Citéwatt. Une réunion a lieu vendredi 3 mars pour mobiliser encore plus de monde autour d’une énergie verte, locale et citoyenne, comme s’en réclame la devise de Citéwatt.

C’était il y a deux ans, en juin 2015. Après avoir participé à l’expérience Vire’volt de réflexion sur la consommation d’énergie des ménages, un petit groupe d’habitants du quartier Robien se demande s’il ne serait pas possible, par hasard, d’aller plus loin que les simples économies d’énergie ?

L’intégralité de l’article

Gaz naturel. L’association Redéo Énergies devient fournisseur direct

Gaz naturel. L’association Redéo Énergies devient fournisseur direct

Article de Jean-Laurent Bras publié sur Ouest-France du 8 septembre 2016

Philippe Legorjus, ex-patron du GIGN, dirigeant de Redéo

Philippe Legorjus, ex-patron du GIGN, dirigeant de Redéo

L’ « entreprise territoriale » bretonne, pilotée par une association, vient d’obtenir un agrément ministériel. De simple courtier, elle va devenir fournisseur direct sur le marché du gaz naturel.

2014. La Bretagne est encore traumatisée par la crise économique et sociale qui a secoué son tissu industriel, agroalimentaire notamment. Le spectre d’une écotaxe qui viendrait plomber la compétitivité d’entreprises défavorisées par leur éloignement des grands centres de consommation européens a fait monter à l’assaut des portiques, agriculteurs, transporteurs et Bonnets rouges…

L’intégralité de l’article

 

Reconversion énergétique, la Bretagne en pointe

Reconversion énergétique, la Bretagne en pointe

Reconversion énergétiqueLa Bretagne n’a pas attendu la COP21 ni même le protocole de Kyoto (1997) pour se mettre à l’heure des énergies renouvelables. Elle s’en est même fait une sorte de spécialité, comme le montre ce livre « Reconversion énergétique, la Bretagne en pointe » du correspondant de Libération et de l’agence Reuters en Bretagne, Pierre-Henri Allain. Mais, plutôt que de recenser les différentes initiatives, présentes ou passées, dans ce domaine, l’auteur a choisi de raconter par le menu six aventures qui montrent le volontarisme des Bretons pour aller de l’avant et relever les défis. Est-ce le résultat d’une certaine précarité énergétique ou une sensibilité particulière à un environnement aussi riche que vulnérable ? Toujours est-t-il que, de l’hydrolienne Sabella (première machine du genre en France) à une expérience « d’écohameau » à Chevaigné (Ille et Vilaine), de l’Arbre à Vent (mini-éoliennes) à la ferme insulaire et autonome de Quéménes, en passant par un chalutier à voile et à moteur ou les paris énergétiques du Pays du Mené, ce livre, au-delà des éventuelles prouesses technologiques, part à la rencontre d’hommes et de femmes convaincus qu’un autre monde est possible. (suite…)

Méthanisation. De l’énergie à partir des déchets agricoles

Méthanisation. De l’énergie à partir des déchets agricoles

Article publié dans Ouest-France

A Beuzec-Cap-Sizun, le Gaec du Millier chauffe des bâtiments à partir de déchets agricoles non valorisables

Xavier Manceau (SDMO Industries), Claude Sergent (GAEC du Millier), Alain Christien (Pdg de Maiveo), André Sergent (GAEC), Grégoire Deroo (directeur-général de Maiveo), Nicole Sergent

Xavier Manceau (SDMO Industries), Claude Sergent (GAEC du Millier), Alain Christien (Pdg de Maiveo), André Sergent (GAEC), Grégoire Deroo (directeur-général de Maiveo), Nicole Sergent

Beuzec-Cap-Sizun, à deux pas de la pointe du Millier. C’est à quelques encablures de la Baie de Douarnenez que le GAEC du Millier formé d’André Sergent, président de la chambre d’agriculture du Finistère et de ses deux associés a créé la Sarl Cap Métha (gérée par Quentin Sergent, fils d’André) pour qu’elle exploite une unité de méthanisation. L’investissement atteint 1,4 million d’euros (22 % de subventions de l’ADEME, de la Région et du département du Finistère) que Cap Métha prévoit d’amortir en six ans.

Économie circulaire

(suite…)

Page 1 sur 212