Des nouvelles communes s’affichent pour la Bretagne à 5 départements

Des nouvelles communes s’affichent pour la Bretagne à 5 départements

L’écosystème de l’Association “Breizh 5/5” (#EcosystèmeBreizh5sur5) continue de s’enrichir. Quatre nouvelles communes s’affichent pour la Bretagne à 5 départements : Spézet, Trégastel, Languidic et Saint-Caradec.

Aujourd’hui, ce sont 75 communes, 303 panneaux et de nombreux partenaires culturels et économiques, sans compter tous les Breton[ne]s qui s’affichent “Breizh 5/5″.

Avec 472 000 habitants, la population cumulée des communes “Breizh 5/5″ a nettement dépassé celle de la métropole rennaise (427 000 habitants).

Le site

En avant Guingamp. Les Kalon s’engagent en faveur de l’unité de la Bretagne

En avant Guingamp. Les Kalon s’engagent en faveur de l’unité de la Bretagne

L’association de supporteurs actionnaires d’En Avant adhère à Breizh 5 / 5, qui promeut une Bretagne réunifiée. Elle l’a annoncé avant le derby de Ligue 2 face à Lorient.

Juste avant que les joueurs guingampais ne reçoivent leur voisin du FC Lorient au Roudourou, samedi 8 février 2020, le conseil d’administration des Kalon se réunissait, au siège du club. En ce jour de derby, l’association des supporteurs et actionnaires des Rouge et Noir ont pris deux décisions symboliques, comme l’annonce son président, Arnaud Toudic : « Plus des deux tiers des Kalon sont bretons. Notre souhait, c’est de les réunir. Les derbys sont l’occasion d’une grande fête de la Bretagne. Mieux que l’affrontement, nous sommes d’abord tous bretons ». 

L’intégralité de l’article

Article de Fabrice Bernay publié sur ouest-france.fr

Saint-Brieuc en Breizh 5/5

Saint-Brieuc en Breizh 5/5

La ville de Saint-Brieuc est sans doute une des plus complexes de Bretagne, que ce soit en termes d’organisation ou d’image. Dans le premier cas, c’est une ville née au Ve siècle d’un mariage armor-argoat qui explique sa croissance. Cet élément constitutif accroît aux XVIe-XVIIe siècles sa prospérité au temps des toiles, fabriquées notamment dans l’arrière-pays (Uzel, Quintin). Déjà découpée par des aberioù courts mais profonds (le Gouët, le Gouédic), ce fut ensuite une ville découpée comme un quatre-quarts par les réseaux cette fois est-ouest qui ont puissamment marqué son territoire (les viaducs de Harel de La Noë, la RN12 qui la traverse sinon la tronçonne). La présence simultanée d’un damage nord-sud et est-ouest, ainsi que ces dénivelés, expliquent une très vive organisation par quartier (Ginglin n’est pas Cesson, ni le « plateau »). Enfin, suite aux grèves du Joint français, c’est une ville qui a toujours eu une image ambivalente. (suite…)

Les territoires : et si c’était cela la solution ? A Pontivy le 7 décembre

Les territoires : et si c’était cela la solution ? A Pontivy le 7 décembre

L’actualité nous le rappelle : les énergies ne demandent qu’à s’exprimer et agir. En Bretagne, nombreux sont ceux qui prennent des initiatives pour faire vivre leur territoire. Conforter la pluralité des bassins de vie bretons. Répondre aux préoccupations des Bretons qui veulent être acteurs de leur avenir. Créer des synergies entre les porteurs de projets, les élus, les entreprises et le monde associatif. Promouvoir tout simplement sur les 5 départements ce « pays de pays » qu’est la Bretagne. Voilà l’objet très concret des 3e « Rencontres Breizh 5/5 » organisées conjointement avec « Bretagne Prospective » le vendredi 7 décembre 2018 au Palais des Congrès de Pontivy. 150 personnes sont déjà inscrites. Dépêchez-vous. N’oubliez pas de préciser l’atelier auquel vous souhaitez participer. Inscription gratuite mais obligatoire à rencontres@breizh5sur5.bzh

Programme définitif