Quel(s) referendum pour la Loire-Atlantique ?

Sans exception, la totalité des formations politiques actuelles du Conseil régional de Bretagne s’est prononcée « pour » un référendum en Loire-Atlantique. L’ambition est relayée dans ce département par diverses forces bretonnes. De façon curieuse, le projet est immédiatement appuyé par des gens comme Philippe Grosvalet qui se sont toujours opposés à l’unité bretonne. Pourquoi pas.

Toutefois, ce procédé paraît dangereux et traduit un manque d’audace. Pourquoi nulle force politique n’exige l’évidence Bretagne ?  Par simple décision. N’a-t-on pas solutionné le problème de la division de la Normandie (classiquement avec une « Basse » et une … « Haute » Normandie à deux départements) sans aucun référendum ? En disant tout simplement aux gens que c’était comme cela. Car c’était une évidence. Et qu’une poignée d’acteurs (environ 60 personnes selon le Figaro) l’avait demandée le 10 mai 2014 sur le pont éponyme ? (suite…)

Quimper. SportRizer en plein essor

Quimper. SportRizer en plein essor

Depuis Quimper, SportRizer rayonne désormais sur plusieurs régions de France. En proposant un catalogue exhaustif des activités sportives de plein air disponibles en temps réel cet été en France, la plateforme a connu un beau succès. D’autant plus que les vacanciers ont privilégié les sorties en extérieur. En plein essor, la startup prévoit des développements pour fonctionner à l’année et toucher plusieurs pays d’Europe.

L’intégralité de l’article

Article de Maude Duval publié sur bretagne-economique.com

Première université d’été de Bretagne Prospective

Première université d’été de Bretagne Prospective

Bretagne Prospective a tenu sa première Université d’été à Quimper le 26 août

Bretagne Prospective tenait son université d’été à Quimper, ce mercredi, sur les priorités pour la Bretagne, demain. La crise sanitaire a suscité une puissante réflexion intellectuelle sur l’avenir. L’association bretonne y contribue. Entretien avec Jean Ollivro, son président.

L’association Bretagne Prospective a été créée en 2000. Pourquoi organiser cette année une première université d’été ?

L’intégralité de l’article

Article de Ronan Larvor publié dans le Télégramme

 

 

 

La péniche Duchesse Anne, le seul office du tourisme flottant de France, vogue à travers la Bretagne

La péniche Duchesse Anne, le seul office du tourisme flottant de France, vogue à travers la Bretagne

Pendant près de trois semaines, la péniche Duchesse Anne naviguera sur le canal de Nantes à Brest et fera escale dans 18 villes de Bretagne.

C’est une forme de promotion touristique inédite que s’offre l’Office de tourisme de Pontivy : du 10 au 31 août, la péniche Duchesse Anne va en effet parcourir les canaux de Bretagne pour promouvoir la destination « cœur de Bretagne – Kalon Breizh » au cours de 18 escales.

Visites libres et guidées sur la thématique de la batellerie et du canal de Nantes à Brest, expositions photographiques, accrobranches, festival de Jazz et de plaisance : les 18 étapes de la péniche Duchesse Anne seront égayées par différentes animations, ouvertes à tous, et réalisées dans le respect des gestes barrières (port du masque obligatoire, etc…).

L’intégralité de l’article

Article de Florian De Paola publié sur lechotouristique.com

Une radio régionale devrait voir le jour en 2022

Une radio régionale devrait voir le jour en 2022

Dix-huit radios associatives de Bretagne, dont Plum’FM, à Sérent (Morbihan), viennent d’obtenir l’accord officiel du CSA (Conseil supérieur de l’audiovisuel) pour monter un projet de grande envergure : la création d’une radio régionale.

Ces dix-huit radios font partie de la fédération la Corlab (Coordination des radios locales et associatives de Bretagne) et ont monté un dossier « de plus de 300 pages, pour un travail d’un an », précise fièrement Jessica Quirin, directrice de Plum’FM.

L’intégralité de l’article

Article de Margaux Hudson publié sur actu.fr

Numérique et commerce de proximité : l’étude de Bretagne Prospective dans Ouest-France

Numérique et commerce de proximité : l’étude de Bretagne Prospective dans Ouest-France

Les jeunes Bretons ne dédaignent pas les commerces de proximité, et ils ne veulent pas se contenter seulement des grandes surfaces et du commerce en ligne. C’est l’objet de l’étude de Vincent Tual qui vient d’achever ses études à Sciences-Po à Rennes. Un travail mené pour le club de réflexion Bretagne Prospective.

On imagine les jeunes consommateurs rivés à leur écran pour faire leurs achats en ligne. Ce n’est pas faux, mais ils ne délaissent pas, pour autant, les commerces de proximité. Ils y mettent cependant une condition : ces commerces traditionnels doivent travailler leur visibilité numérique, par exemple pour mieux les informer de leurs bonnes affaires, ou simplement détailler ce qu’ils proposent dans leurs magasins.

Pour mener ce travail, Vincent Tual, qui vient juste d’achever ses études à Sciences-Po Rennes, s’est appuyé notamment sur une enquête auprès des jeunes consommateurs bretons, les 18/30 ans.

L’intégralité de l’article

Article de Didier Gourin publié sur ouest-france.fr