La Bretagne part à la reconquête des visiteurs étrangers

La Bretagne part à la reconquête des visiteurs étrangers

Le comité régional du tourisme autrement appelé Tourisme en Bretagne se dote d’une nouvelle stratégie à trois ans pour reconquérir les clientèles européennes (Allemagne, Belgique, Espagne, Pays-Bas, Suisse et Royaume-Uni). Elles représentaient avant la crise sanitaire 17% des nuitées touristiques réalisées en Bretagne. L’enjeu est important :  le panier moyen de cette clientèle étrangère est bien supérieur à celui des touristes français, de l’ordre de +45%.

Nouvelle stratégie sur les réseaux sociaux​, déploiement d’un marketing relationnel et d’évènementiel auprès des médias, organisation d’accueils presse, recours au marketing d’influence, campagnes de séduction, eductours à destination des tour-opérateurs. L’organisme en charge du tourisme en Bretagne s’appuie sur tous les leviers à sa  disposition pour conquérir le plus grand nombre de clients européens dont une partie a disparu avec la crise.

L’intégralité de l’article

Article de Véronique Maignant publié sur bretagne-economique.com

SNCF. Rennes, première gare de France à accueillir 2 trains sur une même voie

SNCF. Rennes, première gare de France à accueillir 2 trains sur une même voie

SNCF Réseau gère plus de 1 200 km de rails en Bretagne et sa filiale SNCF Gares et Connexions quelque 124 gares. Alors que fin 2023, Rennes sera la première gare de France à accueillir, sur un même quai, deux trains voyageurs en provenance de directions opposées, Christophe Huau, directeur territorial SNCF Réseau et Gaëlle Le Roux, directrice régionale SNCF Gares et Connexions présentaient ce jeudi 24 février 2022, les ambitions de l’entreprise ferroviaire pour la Bretagne.

En 2021, SNCF Réseau, en charge de la maintenance du réseau ferré a investi 74 millions d’euros de chantiers sur quelques portions des 1 200 kilomètres de voies en Bretagne. Parmi les plus emblématiques, il y a la remise en service des lignes Dol-de Bretagne-Dinan ( 24,2 M€ ) et Retiers-Châteaubriant (19,3 M€).

L’intégralité de l’article

Article de Véronique Maignant publié sur bretagne-economique.com

Inauguration de la centrale photovoltaïque d’Enercoop Bretagne à Quimper

En février 2021, notre coopérative a posé ses premiers panneaux photovoltaïques à Quimper, sur l’un des toits de la zone commerciale de Gourvily. Depuis septembre, les 475m² de modules photovoltaïques produisent 90 MWh/an d’énergie renouvelable 100% quimpéroise !

La centrale est exploitée directement par Enercoop Bretagne et hébergée par le promoteur quimpérois CGPA immobilier. Sa production est entièrement livrée à Enercoop, avec 0€ de soutien public – sans subvention, ni tarif d’achat réglementé par L’État. Un modèle libre des mécanismes de soutien public, dans la logique de circuit court et du vrai prix de l’électricité ! Cette démarche est la première en Bretagne.

L’intégralité de l’article

Article publié sur enercoop.fr

Sea Val Water : l’eau de mer bretonne bientôt sur votre table

Sea Val Water : l’eau de mer bretonne bientôt sur votre table

Sea Val Water désalinise l’eau de mer grâce à son procédé innovant et durable. L’entreprise de Roger Le Dréau est installée dans le port de Saint Guénolé depuis 2019. Elle valorise la richesse de l’océan atlantique en transformant de l’eau de mer en eau potable. La saumure et les minéraux extraits sont réexploités localement pour leurs bienfaits. Les eaux et les sels sont conditionnés et adaptés aux demandes de ses clients : consommation humaine, agriculture, agroalimentaire, bien être…

Aujourd’hui, l’entrepreneur est accompagné par l’incubateur EnZHyme. Il bénéficie de formations collectives et individuelles, réalisées par des experts du réseau The Land, qui lui permettent de développer son projet.

L’intégralité de l’article

Article publié sur the-land.bzh

Transport maritime. Grain de Sail choisit Piriou et Lorima pour construire son deuxième voilier-cargo

C’est signé : après une consultation de plusieurs mois, l’armateur morlaisien Grain de Sail a choisi le concarnois Piriou pour la construction de son voilier cargo Grain de Sail 2, et le lorientais Lorima pour la livraison du gréement carbone. Le contrat a été signé le 11 février dernier à Brest, à bord du navire Grain de Sail 1.

Made in Breizh, le projet de construction du nouveau voilier cargo Grain de Sail affiche une totale complémentarité de compétences bretonnes. Commandé par l’entreprise morlaisienne Grain de Sail, dessiné par le  le cabinet d’architecture lorientais L20naval, le prochain navire à propulsion vélique Grain de Sail 2, d’une longueur de 52 m et d’une capacité de charge de 350 tonnes, sera construit par le groupe Piriou, sur son chantier d’Ho Chi Minh au Vietnam, puis gréé par l’entreprise lorientaise Lorima qui complètera l’opération de mâtage à Lorient.

L’intégralité de l’article

Article de Maude Duval publié sur bretagne-economique.com

 

Une petite maison autonome « qui roule et qui flotte » en projet à Morlaix

Une petite maison autonome « qui roule et qui flotte » en projet à Morlaix

Les morlaisiens Christiane Lellig et Charles Vergnolle veulent créer un « véhicule-maison autonome », qui soit habitable et transportable aussi bien sur l’eau que sur terre, à base de matériaux provenant du territoire, recyclés, issus du réemploi et/ou biosourcés. Afin de fédérer les habitants, particuliers et professionnels, autour de ce projet original, ils organisent un temps d’échange et de présentation ce samedi à la Virgule à Morlaix.

L’intégralité de l’article

Article de Marie-Emmanuelle Grignon publié sur eco-bretons.info