Le Gouessant. « La production aquacole, c’est un des piliers de l’entreprise. »

Le Gouessant. « La production aquacole, c’est un des piliers de l’entreprise. »

L’entreprise Le Gouessant implantée à Lamballe (Côtes-d’Armor) produit des aliments aquacoles depuis 30 ans. Lundi 1er mars, le groupe costarmoricain a fait l’acquisition de l’usine aquacole Aqualia située dans les Landes.

Hervé Irdel est directeur du développement international et aquaculture du groupe costarmoricain Le Gouessant, il revient sur l’acquisition de l’usine aquacole Aqualia située dans les Landes. « Depuis 30 ans, le groupe produit de la nourriture pour les poissons. Cela fait partie de notre politique de diversification. C’est un des piliers de l’entreprise. Cette acquisition va nous permettre de doubler notre capacité de production, passant de 25 000 à 50 000 tonnes par an. Le Gouessant est le premier en France en termes de quantité de contrats avec des cahiers des charges stipulant les attentes précises de nos clients comme le bio par exemple…

L’intégralité de l’article

Article de Adeline Piron publié sur ouest-france.fr

 

Une plateforme pour les métiers de la mer

Une plateforme pour les métiers de la mer

L’association Breizhmer lance un site internet pour faciliter les recrutements des entreprises des filières de la pêche et de l’aquaculture.

« Armement breton Roscoff, recherche (CDI) matelot ramendeur expérimenté, volontaire et sérieux pour des marées de 7 jours en pêche au large sur chalutiers de fond de 24 m ; diplômes obligatoires : certificat matelot pont, certificat matelot pont option pêche ; date d’embauche : 29/03/2021 ; temps plein ; salaire à la part. » Voilà l’une des premières annonces mises en ligne sur le site www.breizhmer-emploi.bzh.

L’intégralité de l’article

Article de Serge Poirot publié sur ouest-france.fr

Une nouvelle école Diwan à Notre-Dame des Landes en projet

Une nouvelle école Diwan à Notre-Dame des Landes en projet

Lancé en 2019, ce projet d’école immersive en langue bretonne est allé de l’avant, malgré la crise sanitaire actuelle. Aujourd’hui, tous les facteurs sont réunis afin d’ouvrir l’école : nombre d’enfants pré-inscrits, mobilisation bénévole forte, contrat signé avec le réseau Diwan…

Trouver un lieu d’implantation pour l’école reste difficile malgré plusieurs contacts avec les collectivités locales. Le comité de soutien cherche donc des solutions alternatives. Pour cela il a besoin de lever des fonds à hauteur de 12.000 € pour permette l’achat de 2 classes modulaires, de payer le transport et la préparation d’un terrain pour pouvoir ouvrir l’école en septembre 2021. Ce ne sera pas facile, mais la motivation est là ! Vous pouvez contribuer au projet.

Plus d’informations

Océanopolis décline son application mobile en langue bretonne

Océanopolis décline son application mobile en langue bretonne

L’application « myOcéanopolis » est désormais disponible en langue bretonne. À Brest (Finistère), l’application de visite virtuelle du Centre de culture scientifique, technique et industrielle (CCSTI) dédié à l’océan est désormais disponible en quatre langues : français, anglais, allemand et breton. Fiskal eo ! (« C’est génial ! », en breton).

Le premier équipement touristique breton est le Centre de culture scientifique, technique et industriel (CCSTI) dédié à l’océan : Océanopolis, à Brest (Finistère).

Pour célébrer le Mois du breton (Mizvezh ar brezhoneg, en breton dans le texte), le CCSTI annonce, dans un communiqué opportunément bilingue, « proposer du contenu en langue bretonne dans sa nouvelle application mobile de visite ».

L’intégralité de l’article

Article publié sur ouest-france.fr

Redon. Le Campus Esprit Industries veut créer des vélos à hydrogène vert

Redon. Le Campus Esprit Industries veut créer des vélos à hydrogène vert

Dimanche 21 mars, devant la mairie de Redon (Ille-et-Vilaine), le responsable de l’École supérieure de logistique industrielle (ESTI), Gabriele Tosatti, a présenté le départ de la 4e étape du Tour, mais aussi des vélos à hydrogène.

L’École supérieure de technologie industrielle (ESTI) est la plateforme technologique du Groupement d’Intérêt Public (GIP) Campus Esprit Industries dédiée aux métiers de l’électronique, de la transition énergétique et des mobilités durables.

Son responsable, Gabriele Tosatti, souligne que l’obtention, en 2020, d’un programme d’investissement Avenir (PIA 3), soutenu par la Région et Redon Agglo, a permis d’investir dans un écosystème de production d’hydrogène vert pour les mobilités douces et la logistique du dernier kilomètre.

L’intégralité de l’article

Article publié sur ouest-france.fr

Cet été, un Tro Breizh des artistes pour relancer la culture

Cet été, un Tro Breizh des artistes pour relancer la culture

La société Spectaculaires-Allumeurs d’images, près de Rennes, va proposer cet été un barnum ambulant sur les routes bretonnes. Chaque soir, à la nuit tombée, des artistes revisiteront à leur manière l’histoire de la Bretagne.

Connue pour ses projections et ses mises en lumières sur les façades de grands édifices, en France et à l’international, la société bretonne Spectaculaires-Allumeurs d’images a vécu une année au ralenti. Cette entreprise implantée à Saint-Thurial (Ille-et-Vilaine), près de Rennes, était d’ailleurs à Saint-Malo, le 17 mars, pour manifester aux côtés des autres professionnels de l’événementiel paralysés par la crise sanitaire.

L’intégralité de l’article

Article d’Olivier Berrezai publié sur ouest-france.fr