Crédit Agricole en Bretagne. Jean-Paul Kerrien et Michèle Guibert aux commandes pour 2 ans

L’assemblée générale du Crédit Agricole en Bretagne a élu Jean-Paul Kerrien pour succéder à Hervé Le Floc’h à la présidence de l’instance régionale. Il conserve, en parallèle, la présidence de la Caisse finistérienne. De son côté, Michèle Guibert, actuelle Directrice Générale du Crédit Agricole des Côtes d’Armor succède à Jean-Yves Carillet à la fonction de Secrétaire Générale.

Jean-Paul Kerrien, originaire du Finistère, est exploitant agricole spécialisé dans la production de légumes biologiques à Taulé. C’est en 1985 qu’il exerce son premier mandat d’administrateur au sein du Crédit Agricole, à la Caisse locale de Taulé. Il en devient le Président en 1995.

L’intégralité de l’article

Article de Véronique Maignant publié sur bretagne-economique.fr

 

Gouverner les solidarités sur les territoires

ASKORIA, en partenariat avec Sciences Po Rennes et l’EHESP, présente le parcours « Gouverner les solidarités sur les territoires » – de Grade Master – ouvert aux élus et dirigeants territoriaux et associatifs, ou toute personne en recherche de formation niveau post-master, animés par l’envie de bâtir, diriger, évaluer et faire évoluer des dispositifs d’actions solidaires intégrés dans les territoires.

La suite de l’information

 

En 10 jours, Produit en Bretagne a généré près de 5M€ de chiffre d’affaires

Organisée chaque année depuis 18 ans maintenant, l’opération « Dégustons la Bretagne » consiste à mettre en avant dans des magasins multi-enseignes les produits locaux qui apposent le logo « jaune et bleu ». Pendant 10 jours en mai dernier, l’association Produit en Bretagne a ainsi promu155 produits dans 400 magasins bretons. Résultat : 4,9 M€ de chiffre d’affaires générés, soit une augmentation de 8,5% par rapport à l’année passée.

L’opération est savamment préparée, selon un protocole annuellement répété : « les enseignes de la grande distribution adhérentes à l’association Produit en Bretagne travaillent main dans la main pendant plusieurs mois pour créer un tract régional multi-enseignes et bilingue qui sert de support à l’opération.

L’intégralité de l’article

Article publié sur bretagne-economique.com

Nouvelle publication régionale : soutenir le commerce en centre-bourg

Nous avons le plaisir de partager avec vous le dernier né de nos recueils d’expériences alimenté par les initiatives de collectivités adhérentes de notre réseau et par le regard de partenaires régionaux : Soutenir le commerce en centre-bourg, Retours d’expériences, éléments de démarches
et clés de réussite.

La présence de commerces est souvent décisive pour faire vivre nos centres-bourgs et attirer de nouveaux habitants. De nombreuses collectivités s’attellent ainsi à trouver les meilleures solutions pour ici créer un nouveau commerce, là maintenir un commerce existant ou relever un commerce en déclin. Vous trouverez dans ce document de mutualisation d’expériences les leviers d’actions, clés de réussite et éléments de démarches capitalisés par BRUDED auprès des communes et intercommunalités du réseau.

bruded

ABEA. L’urgence climatique au coeur de débats de l’assemblée générale

Ce mercredi 6 juillet, c’est l’ensemble de l’écosystème de l’agroalimentaire breton qui s’est réuni à Guidel (56) à l’occasion de l’assemblée générale de l’ABEA (Association Bretonne des Entreprises Agroalimentaires). Objectif : avancer sur un sujet majeur, celui de l’urgence climatique.

Après une brève première partie orientée vers un bilan d’activités et la tenue de l’assemblée générale en elle-même, les participants ont pu assister à un échange prospectif entre Olivier Clanchin, président de l’ABEA et Jean Ollivro, universitaire et Président du Think Tank « Bretagne Prospective ». « Puisque c’est urgent, nous allons prendre le temps » : c’est ainsi que cette discussion a démarré afin d’éclairer sur le diagnostic mais aussi sur les actions.

L’intégralité de l’article

Article de Véronique Maignant publié sur bretagne-economique.com

Former les leaders de demain

Nous faisons le constat que la prospérité de la Bretagne et sa vivacité entrepreneuriale sont intimement liées à l’émergence d’hommes et de femmes qui prendront le relai de leurs aînés. Ceux-là même qui ont par leur vision, leurs convictions, leur bon sens et leur esprit d’entreprise activement contribué à mener des projets au service de leur territoire, le faisant rayonner au-delà des frontières régionales. L’école B5 Rennes est une école d’un genre nouveau, entre accélérateur de talent et incubation de projets, où l’ancienne garde prépare la nouvelle.

L’intégralité de l’article

Article publié sur theland.bzh