Fonds Nominoë : un appel aux fonds pour tester 15 000 personnes

Fonds Nominoë : un appel aux fonds pour tester 15 000 personnes

A l’initiative d’un de ses mécènes et administrateur, Alain Le Roch, le Fonds Nominoë lance un appel aux dons pour tester au début du mois de mai 15 000 personnes : les malades du Covid 19 hospitalisés et tous les soignants des hôpitaux de Haute-Bretagne (CHU de Rennes, CH de Montfort, Fougères, Saint-Méen-le-Grand, Redon, Vitré, La Guerche-de-Bretagne, Janzé, Grand-Fougeray…).

L’intégralité de l’article

Article de Jean-Christophe Collet publié sur rennes-infos-autrement.fr

Anaximandre crée Eskemm pour faciliter le paiement à distance

Anaximandre crée Eskemm pour faciliter le paiement à distance

Les contraintes liées au confinement sont sources, également, d’inventivité et d’ingéniosité pour nous faciliter ce mode de vie imposé. C’est le cas d’Eskemm, une solution de paiement à distance pour les commerces qui ne disposent pas de boutique en ligne. Cette innovation a été mise au point par l’agence de communication numérique Anaximandre, à Landerneau.

L’intégralité de l’article

Article publié sur bretagne-economique.com

Le port de Brest inaugure un nouveau trafic avec Les Recycleurs bretons

Le port de Brest inaugure un nouveau trafic avec Les Recycleurs bretons

La société Les Recycleurs Bretons vient d’expédier, au départ de Brest, un premier navire chargé de 2 000 tonnes de broyats de bois et de 2 000 tonnes de CSR (combustibles solides de récupération). Direction la Suède où ces matériaux seront valorisées. Pour Les recycleurs Bretons, cet acheminement est une première en France.

L’intégralité de l’article

Article publié sur bretagne-economique.com

Circuit court alimentaire et Mangeons local en Bretagne

Circuit court alimentaire et Mangeons local en Bretagne

Être ou devenir locavore en circuit court, c’est privilégier ses achats dans un rayon court autour de chez soi. Également privilégier la consommation de produits saisonniers. Ou encore privilégier l’achat directement auprès des producteurs.

Notre alimentation est devenue un sujet de préoccupation majeur et d’avenir pour nos sociétés occidentales dites développées.
On mange de trop et on mange de plus en plus mal. Nous ingurgitons à longueur de repas des matières nocives. A la fois pour notre santé et pour notre environnement. Depuis des lustres, tout a été organisé pour nous éloigner de la nature. Aussi pour entraîner notre agriculture dans une course folle à toujours produire plus en consommant toujours plus d’eau et d’intrants hautement chimiques. Et pour nous imposer une alimentation de plus en plus industrielle.

L’intégralité de l’article

Article publié sur nhu.bzh

Noodo : une solution de Wifi territorial pour une connexion comme à la maison

Noodo : une solution de Wifi territorial pour une connexion comme à la maison

Le constat est le suivant : plus de 88% des Français souhaitent que le Wifi soit un service public gratuit dans tous les espaces publics. Ces espaces, socles de la vie urbaine, influent sur l’expérience client proposée par les commerces de nos cœurs de commune. Si les usagers souhaitent consommer ou se divertir, ils souhaitent avant demeurer connectés. Ainsi, l’offre d’une couverture internet de qualité peut s’avérer déterminante pour la fréquentation de nos commerces et espaces de proximité. Un fait d’autant plus vrai en Bretagne où la fracture numérique est une réalité. Focus sur Noodo, prestataire de Wifi territorial.

La couverture internet des espaces publics : un facteur influant de la fréquentation des cœurs de commune

Le fait de parcourir un centre urbain ne constitue pas un acte unique d’achat. C’est également un acte de loisir qui se veut agréable, pratique, accessible… Et connecté. Un espace public répondant à ces critères peut influer positivement sur la fréquentation d’un commerce de centre. Négativement dans le cas contraire. Au regard de l’usage constant qu’il est fait des smartphones, l’offre d’une bonne couverture internet dans les lieux publics peut s’avérer déterminante (notamment auprès des plus jeunes). Consommateurs d’aujourd’hui et surtout de demain, la pérennité des activités de nos centres est corrélée à l’intérêt porté par les jeunes.

La couverture internet : une nécessité pour soutenir les commerces de proximité

En effet, s’il est important de favoriser le développement d’interfaces numériques entre vendeurs et acheteurs, il est incontournable d’offrir le débit internet qui le permet. C’est d’ailleurs ce qui doit être offert en priorité aux individus. Sans la connexion adéquate, tout outil numérique est obsolète. Un commerce situé dans un territoire non connecté est inévitablement désavantagé par rapport à un commerce similaire dont la couverture est optimale. En effet, un bon débit motive le développement du e-commerce et permet au consommateur d’accéder aisément aux informations numérisées relatives au commerce (localisation, itinéraire, produits disponibles, etc.). Tout usage des réseaux nécessite une connexion de qualité. D’ailleurs, c’est au sein des territoires les moins bien couverts que les acteurs de la vie quotidienne rencontrent le plus de difficulté.

De plus, la Bretagne est l’une des régions les plus touristiques de France. Rapproché de Paris via la LGV, l’interaction entre les usagers et la proximité devrait se renforcer. Toutefois, les touristes recherchent confort et praticité. Là encore, cela intègre la couverture internet. Il est aujourd’hui difficilement envisageable qu’une famille avec adolescents ou de jeunes actifs viennent se détendre dans un lieu non connecté. A l’heure où la rentabilité freine le déploiement d’une couverture 4G dans les zones les moins peuplées, il s’agit d’identifier une alternative. Le but étant que la couverture internet ne soit plus un facteur de discrimination entre les territoires.

Noodo : un accès internet pour tous

Basé à Clermont Ferrand, Noodo offre une solution efficace pour subvenir aux besoins de connectivité des collectivités comme des commerces. L’entreprise propose un service de Wifi territorial qui permet un accès aisé à internet pour l’ensemble des usagers. Comment ? Par le déploiement de hotspot, réelle alternative à la 4G. L’intervention de ce prestataire de service assure aux utilisateurs un réseau sécurisé qui respecte la législation en vigueur et un bon débit pour tous. De plus, cela permet aux usagers de limiter leur dépense en data. A l’heure où les couvertures 4G sont autant imparfaites que coûteuses, le besoin de connexion publique est croissant. Exemple breton, la ville de Lorient a récemment investi dans des hotspots Wifi. Pour reprendre les mots Tristan Douard, adjoint au Maire et chargé du développement économique, l’objet de cet investissement est de « contribuer au confort de ville, c’est-à-dire l’attractivité du centre-ville ».

Vecteur d’attractivité, la couverture internet est également un élément indissociable de la transition digitale des entreprises. Clé du commerce à distance, une bonne connectivité permet et renforce les interactions sur les réseaux et plateformes. Au regard de la fracture numérique et des inégalités territoriales dont elle est synonyme en Bretagne, l’usage de hotspots est plus que jamais pertinent.

Vincent Tual

Produit en Bretagne se bat pour éviter un effondrement de l’économie régionale

Produit en Bretagne se bat pour éviter un effondrement de l’économie régionale

L’association Produit en Bretagne (438 membres pour 110 000 salariés) n’est pas du genre à rester les deux pieds dans le même sabot. Encore moins en temps de crise comme celle que traverse l’économie en raison du coronavirus Covid-19. « Dès le début, nous avons lancé une enquête auprès de nos 438 entreprises membres pour connaître la réalité de leur situation ainsi que leurs inquiétudes », indique Loïc Hénaff, le président de Produit en Bretagne.

L’intégralité de l’article

Article de Matthieu Gain publié sur le site cotequimper