Travailler en breton, c’est possible ?

Travailler en breton, c’est possible ?

Article publié sur le site culture-bretagne.net

Si l’existence de la langue bretonne n’est un secret pour personne (tout du moins en Bretagne), le marché du travail en breton reste encore un mystère pour beaucoup de Bretons. Pourtant avec 200.000 locuteurs, plus de 16.000 enfants scolarisés en langue bretonne tous les ans et près de 4.000 adultes apprenant le breton chaque année, il y a un marché énorme de services et produits commerciaux en breton.

Et c’est sans compter les millions de Bretons non brittophones attachés à la langue bretonne qui achètent également des produits mettant en avant la langue bretonne, ainsi que tous les emplois de service qui découlent de ces nouveaux besoins (informatique, comptabilité, traduction…).

L’intégralité de l’article

 

Bretagne. Le premier vin rouge depuis des siècles

Article de Pierre Vincent sur le site Bretagne-Bretons.fr

A 10 kms de Saint-Malo, le village de Saint-Suliac est l’un des plus pittoresques de Bretagne avec ses vieilles maisons, ses ruelles tortueuses et ses sentiers côtiers sur l’estuaire de la Rance. Mais cette année, Saint-Suliac devrait avoir une nouvelle ligne sur sa carte de visite : ce sera peut-être le premier territoire de Bretagne à produire du vin rouge depuis des siècles, comme le rappelle ce papier de 20 minutes. Du moins dans l’actuelle Bretagne administrative puisqu’en Loire-Atlantique, on produit déjà beaucoup de vin blanc mais aussi du vin rouge. (suite…)

Les territoires feront les différences

La compétitivité de demain sera celle des territoires

Comment arrêter la baisse du poids de nos exportations et le déficit du commerce extérieur français ? S’agit-il d’être moins chers ou plutôt d’être mieux organisés pour monter en gamme ? Et comment faire ? Faisons jouer un rôle décisif aux collectivités territoriales et aux réseaux sociaux, avec les entreprises.

Les chiffres des exportations françaises sont de plus en plus inquiétants. Le commerce extérieur de la France reste déficitaire (le déficit mensuel est actuellement de l’ordre de 5 milliards d’euros), ce qui pèse sur la croissance et l’emploi.

L’intégralité de l’article

Une « francisation » des noms des communes nouvelles qui fait débat

Article publié dans Ouest-France

En Bretagne, l’appellation des communes nouvelles issues de fusions oublie trop souvent l’histoire, estime le Collectif pour la démocratie et les droits de l’Homme. Sa présidente, la Finistérienne Angèle Jacq vient d’adresser une lettre ouverte au président de Région, Jean-Yves Le Drian, pour lui demander de confier à l’Office public de la langue bretonne, le soin de « veiller sur les cultures territoriales et leurs noms dans le respect de l’histoire et la langue ancestrale des lieux ».

Dans les Côtes-d’Armor, en fusionnant, Ploubalay, Plessix-Balisson et Trégon ont pris le nom de Beaussais-sur-Mer. Plémet et La Ferrière ont failli devenir Les Moulins…

L’intégralité de l’article

Le « granit de Bretagne » a son Identification Géographique (IP)

Martine Pinville, secrétaire d’État chargée du commerce et de l’artisanat s’est rendue à Rennes jeudi 9 février pour officiellement lancer l’identification géographique « Granit de Bretagne », 1ère IG en France dans le secteur des pierres naturelles.

L’IG est une reconnaissance de la qualité de la filière bretonne ; il vise à promouvoir la filière auprès des consommateurs et des collectivités. Mais ce label protège surtout le savoir-faire local et les entreprises contre la concurrence internationale.

L’intégralité de l’article